Economie
URL courte
0 18312
S'abonner

Au cours des trois premiers mois de 2015, le rouble est passé de la plus faible à l'une des plus fortes monnaies du monde, estime l'agence Bloomberg.

La hausse du rouble a réfuté les prévisions de la plupart des experts occidentaux qui n'ont pas pris en compte le principal facteur de l'appréciation de la monnaie russe: le cessez-le-feu en Ukraine, rapporte l'agence Bloomberg. 

"Au cours des trois premiers mois de 2015, le rouble est passé de la plus faible à la meilleure monnaie du monde, réfutant les pronostics des analystes les plus perspicaces", affirme Bloomberg.   

Selon l'agence, la chute des cours du pétrole jusqu'au minimum d'il y a six ans et la réduction des taux d'intérêt sont passées au second plan, cédant la première place à la trêve dans le Donbass.  

Afin d'évaluer la dynamique du rouble, les investisseurs doivent suivre les événements dans l'est de l'Ukraine, affirme Simon Quijano-Evans, chef de la recherche sur les marchés émergents à la Commerzbank de Londres.  

Feu vert près du Kremlin de Moscou
© Sputnik . Vadim Alekseev
Le rouble s'est apprécié de 4,4% au premier trimestre 2015, malgré le fait que la Banque centrale de Russie ait réduit le taux directeur de 300 points de base et que le cours du baril reste de 29% inférieur à son cours d'il y a trois mois.   

Le succès remporté au premier trimestre pourrait se poursuivre au deuxième, estime Tatyana Orlova, économiste en chef responsable de la Russie à la Royal Bank of Scotland Group Plc. Selon elle, d'ici fin juin, la monnaie russe pourrait s'apprécier de 5,1% par rapport au billet vert, passant à 55,4 roubles pour un dollar.

Lire aussi:

Le monde financier en quête d’alternative au dollar
Plus de 800 morts dus au Covid-19 en France en 24h - vidéo
La Russie a élaboré un schéma de traitement en cas de forme grave du Covid-19
Tags:
rouble, Bloomberg
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook