Ecoutez Radio Sputnik
    Tuyaux à gaz

    Spiegel: un accord gazier russo-grec signé la semaine prochaine

    © Photo. Gazprom
    Economie
    URL courte
    Gazoduc Turkish Stream (94)
    0 1073
    S'abonner

    Athènes compte recevoir de Moscou jusqu'à 5 milliards de dollars.

    Gazoduc
    © Flickr / Presidencia de la República Mexicana
    La Grèce et la Russie envisagent de conclure un accord en vertu duquel Athènes pourrait obtenir jusqu'à 5 mds USD pour la construction du gazoduc Turkish Stream, rapporte samedi le journal allemand Spiegel.

    Selon le quotidien qui cite un haut responsable du parti de la gauche SYRIZA, au pouvoir en Grèce, l'accord en question devrait être signé mardi 21 avril.

    Conformément aux dispositions du document, Athènes recevra entre 3 et 5 milliards de dollars de prépaiements pour le transit de gaz en provenance de la Russie vers les pays de l'Union européenne via le territoire grec.

    Le quotidien indique que les détails de l'accord ont été examinés lors de la récente visite du premier ministre grec Alexis Tsipras à Moscou.

    Le journal grec Agora a pour sa part rapporté que la signature de l'accord avec Moscou permettrait à Athènes de reporter jusqu'au moins de juin les négociations avec ses partenaires européens sur l'octroi de nouveaux prêts à la Grèce.

    Suite à la décision russe d'abandonner le projet de gazoduc South Stream en raison de la position "non constructive" de l'UE, Moscou a annoncé son intention de construire un deuxième gazoduc russo-turc sous la mer Noire, qui sera baptisé Turkish Stream, et de mettre en place un hub gazier à la frontière turco-grecque pour les consommateurs européens.

    Le PDG du géant gazier russe Gazprom Alexeï Miller a ensuite informé le vice-président de la Commission européenne chargé de l'Energie Maros Sefcovic que le gaz russe destiné à l'Europe passerait par la Turquie au lieu de l'Ukraine.

    Dossier:
    Gazoduc Turkish Stream (94)

    Lire aussi:

    UE: aucune alternative au gaz russe transitant par l'Ukraine
    Russie-UE: les relations énergétiques en crise
    Tsipras à Moscou : une visite qui irrite l'UE
    Tags:
    gaz, Grèce, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik