Economie
URL courte
Sanctions de l'Occident contre la Russie (350)
11213
S'abonner

Selon le journal allemand, les sanctions adoptées contre la Russie frappent l'industrie aérospatiale occidentale, surtout les groupes Airbus et Boeing.

La Russie a renoncé à l'achat d'environ 100 avions étrangers qu'elle exploitait selon des contrats de crédit-bail sur fond de sanctions occidentales, rapporte le journal allemand Deutsche Wirtschafts Nachrichten (DWN).

D'après le journal, l'industrie aérospatiale franco-allemande sera la première à être touchée par cette décision. 

Ces derniers mois le nombre des avions Boeing et Airbus exploités en Russie a diminué pour la première fois depuis quinze ans, a annoncé mercredi le porte-parole de l'Agence fédérale russe des transports aériens Sergueï Izvolski. Selon lui, l'aviation civile russe disposait de 332 Boeing au 1er avril 2015, soit 10 de moins qu'en août 2014, et de 281 Airbus (-1 par rapport à août dernier). 

Les compagnies aériennes russes souhaitent désormais réduire leurs frais d'exploitation. La plupart des avions étrangers qu'elles exploitent ont été acquis en crédit-bail et elles pourront les rendre sans aucun problème, rappelle le journal allemand.

Le PDG d'Airbus Fabrice Brégier a espéré qu'il s'agit d'un phénomène temporaire, rapporte DWN.

Dossier:
Sanctions de l'Occident contre la Russie (350)

Lire aussi:

La Russie pourrait interdire les vols transsibériens aux compagnies européennes
La France constate une forte baisse du nombre de nouveaux cas quotidiens de Covid-19
Troisième dose de vaccin: «Cela fait partie du plan de développement économique et actionnarial des labos»
Tags:
Russie, Sergueï Izvolski, Fabrice Brégier, Boeing, sanctions, Airbus Group
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook