Ecoutez Radio Sputnik
    Production de pétrole

    L'Arabie saoudite prête à renoncer au pétrole d'ici 2040

    © Flickr/ Neal Wellons
    Economie
    URL courte
    0 58371215

    Selon le ministre saoudien du Pétrole, l'Arabie saoudite entend devenir un acteur important sur le marché de l'énergie solaire et éolienne.

    L'Arabie saoudite, le premier exportateur mondial de pétrole, sera prête à renoncer au pétrole d'ici 2040, rapporte jeudi le journal The Financial Times se référant au ministre saoudien du Pétrole Ali Al-Naïmi.

    "L'Arabie saoudite reconnaît qu'un jour le monde n'aura plus besoin d'hydrocarbures. Je ne sais pas quand cela arrivera, probablement en 2040, 2050 ou plus tard. Nous nous sommes donc engagés dans un programme pour développer l'énergie solaire", a indiqué M.Al-Naïmi lors du Business and Climate Summit de Paris.

    Selon le ministre, l'Arabie saoudite entend devenir un acteur important sur le marché de l'énergie solaire et éolienne et commencer à exporter de l'électricité au lieu des hydrocarbures.

    Dans le même temps, M.Al-Naïmi a noté que plus d'un milliards d'habitants de la Terre n'avaient pas d'accès à l'électricité et que la demande mondiale en hydrocarbures ne baisserait pas ces prochaines années.

    A l'heure actuelle, l'Arabie saoudite est le plus grand consommateur de brut au Proche-Orient. Elle consomme plus de 25% de son pétrole, soit plus de 10 millions de barils par jour. Citigroup a indiqué dans un rapport de 2012 que l'Arabie risquait de devenir un pays importateur de pétrole d'ici 2030 si la demande en pétrole continuait d'augmenter au même rythme, précise The Financial Times.

    L'Arabie saoudite, tout comme les autres pays du Golfe, annoncé depuis plusieurs années son intention d'utiliser plus d'énergie renouvelable, rappelle le journal. Il y a trois ans, des officiels saoudiens ont promis de construire beaucoup de centrales solaires dans le pays pour lancer des exportations d'énergie solaire. Mais la récente chute des prix du pétrole a mis en question la réalisation de ces projets.

    L'Arabie Saoudite occupe le premier rang mondial en termes de réserves prouvées de pétrole avec 260,2 milliards de barils (environ un quart des réserves mondiales). En avril 2015, le Royaume a atteint un niveau de production record de 10,3 millions de barils par jour.

    Lire aussi:

    NYT: Riyad réduira sa production pétrolière si Moscou cesse de soutenir Assad
    Pétrole : le principe des envolées et des chutes
    L'Arabie saoudite fait monter les prix du pétrole
    L'Arabie saoudite déclare la "guerre du pétrole" à Washington (médias)
    Tags:
    énergie solaire, énergie éolienne, pétrole, Business and Climate Summit 2015, Ali al-Naïmi, Arabie Saoudite
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik