Economie
URL courte
1410
S'abonner

Malgré les divergences qui opposent la Russie et l'UE, ces deux acteurs continuent à coopérer au sein de la Commission économique pour l'Europe, a déclaré le secrétaire exécutif de cet organisme de l'Onu à la veille de sa visite à Saint-Pétersbourg.

Le 18 juin, Saint-Pétersbourg a accueilli le XIXe forum économique international, lieu important de rencontres entre les représentants des élites politiques et des milieux d'affaires russes et étrangers.

L'interdépendance économique dans le monde, l'importance des accords de Minsk-2 signés en février dernier et l'avenir de la coopération économique dans un espace s'étendant de l'Atlantique au Pacifique ont été évoqués par le secrétaire exécutif de la Commission économique pour l'Europe de l'Onu, Christian Friis Bach, à la veille de sa visite à Saint-Pétersbourg.

"Je constate chaque jour que malgré les tensions entre la Russie, les membres de l'Union économique eurasiatique et l'Union européenne, ils poursuivent, au sein de la Commission économique pour l'Europe (CEE), leur coopération relative aux conventions de transport, aux normes réglementant les facilités commerciales et à d'autres outils susceptibles de renforcer à long terme les liens entre l'Ouest et l'Est, entre la Russie et l'Europe, entre l'Union économique eurasiatique et l'Union européenne. Les pays membres de la CEE font tout leur possible pour y arriver", a déclaré M.Friis Bach.

Il est persuadé que les divergences qui opposent actuellement les pays seront un jour surmontées.

"Je crois aux principes mis à la base de la déclaration politique adoptée à Minsk. J'espère que nous pourrons bâtir un espace économique et culturel commun de l'Atlantique au Pacifique. Ce serait bon pour la paix, pour le progrès et pour nos citoyens", a indiqué le secrétaire exécutif de la CEE.

Il a également souligné que la Commission économique ne voulait pas s'ingérer dans le conflit opposant la Russie à l'Europe et de soutenir telle ou telle partie.

"Nous constituons une plateforme neutre et faisons tout notre possible pour promouvoir une coopération économique constructive", a conclu Christian Friis Bach.

Lire aussi:

UE: "consensus" pour prolonger les sanctions contre la Russie jusqu'à fin janvier 2016
Russie/UE: le président de la Douma prône un nouvel agenda unificateur
Partenariat oriental: Sofia récuse l’idée d’un choix entre l’UE et la Russie
Déçue par l’UE, la Moldavie regarde à nouveau vers la Russie
Tags:
accords de Minsk, Forum économique international de Saint-Pétersbourg 2015, Union économique eurasiatique (UEEA), Commission économique des Nations unies pour l'Europe (CEE), ONU, Union européenne (UE), Christian Friis Bach, Ukraine, Russie, Saint-Pétersbourg
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook