Economie
URL courte
2494
S'abonner

L'euro et le dollar ont continué à baisser face au rouble, en dépit de la prolongation des sanctions contre la Russie jusqu'au 31 janvier 2016, indiquent lundi les données de la Bourse de Moscou.

Le cours du dollar à 10h20 heure de Moscou a baissé de 36 copecks, à 53,64 roubles, tandis que l'euro perdait 37 copecks, à 60,92 roubles. Le Brent a chuté à 63,38 dollars le baril (-0,43%).

Lundi, les ministres des Affaires étrangères de l'UE ont pris la décision de prolonger les sanctions contre la Russie jusqu'au 31 janvier 2016. Le Premier ministre russe, Dmitri Medvedev, propose aussi de proroger les sanctions décidées en retour par Moscou.

En 2014 les Etats-Unis et l'Europe ont adopté plusieurs trains de sanctions contre des secteurs entiers de l'économie russe sur fond de crise en Ukraine.

Les sanctions portent sur les restrictions d'affaires supplémentaires contre plusieurs sociétés et banques russes. Désormais il est interdit aux citoyens et aux compagnies européennes d'accorder des crédits à Sberbank, VTB, Gazprombank, Rosselkhozbank et Vnechekonombank. De plus, les Européens ne peuvent acheter ou vendre les actifs de ces banques d'une durée supérieure à 30 jours (contre 90 jours auparavant).

Les Etats-Unis et l'Union européenne ont encore imposé des sanctions contre le secteur pétrolier russe, limitant les livraisons d'équipements destinés à l'extraction du pétrole difficile d'accès, notamment sur le plateau continental arctique de la Russie.

En outre, les médias occidentaux ont publié la liste de responsables européens interdits d'entrée en Russie. Cette liste comprend près de 30 eurodéputés en poste ou anciens, des chefs de renseignement de la Grande-Bretagne et des pays Baltes, plusieurs responsables militaires britanniques, allemands, polonais et estoniens ainsi que le président du groupe public roumain "Transgaz".

Récemment, les Etats-Unis et les autres pays du G7 se sont déclarés prêts à décréter de nouvelles sanctions à l'encontre de la Russie en raison de la crise en Ukraine.

 

Lire aussi:

Sanctions antirusses prolongées: Moscou dévoile sa riposte
SPIEF 2015 : malgré les sanctions, le business européen prospère en Russie
Poutine: la Russie répond aux sanctions en ouvrant son économie
Tags:
dollar US, euro, sanctions, rouble, Union européenne (UE), États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook