Ecoutez Radio Sputnik
    Londres

    S&P met en garde la City de Londres en cas de sortie de l'UE

    © Flickr / Mariano Mantel
    Economie
    URL courte
    4195

    Paris ou Francfort remplaceront Londres dans le rôle de place financière si la Grande Bretagne devait quitter l'UE

    Près de la moitié des exportations du Royaume-Uni s'effectue au sein de l'UE.

    Si le Royaume-Uni décide de quitter l'Union européenne, Paris ou Francfort  pourraient devenir les nouvelles places financières internationales, estiment les analystes de la société américaine Standard & Poor's.

    "Cette tendance se renforcera si le Royaume-Uni quitte la zone de libre-échange de l'UE ou bien si la circulation des travailleurs est limitée. Dans ce cas, on peut s'attendre à ce que des banques étrangères cesseront une partie de leurs opérations de marché à Londres", déclarent des experts de la société.

    Pour l'instant, 1,4 millions de personnes travaillent dans le secteur des services financiers au Royaume-Uni. Un domaine qui attire plus d'investissements étrangers que dans tout autre pays développé du monde, rapporte l'agence Bloomberg en faisant référence au rapport de S&P.

    Le premier ministre britannique David Cameron a promis d'organiser un référendum sur l'appartenance du pays à l'Union européenne avant la fin de 2017.
     

    Lire aussi:

    Londres, destination touristique la plus populaire
    UE: Londres restera uniquement en cas de réformes
    Vidéo de cockpit du crash d’un Boeing dans un lagon en Micronésie
    Un «cimetière» de Boeing 737 MAX découvert en Californie
    Tags:
    Bloomberg, Standard & Poor's, Union européenne (UE), David Cameron, Francfort-sur-le-Main, Paris, Royaume-Uni, Londres
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik