Ecoutez Radio Sputnik
    Une hryvnia qui brûle

    L'Ukraine au bord du défaut de paiement, selon la ministre des Finances

    © Sputnik . Alexander Demyanchuk
    Economie
    URL courte
    Situation économique en Ukraine (85)
    7476

    L'Ukraine pourrait se déclarer en défaut de paiement face à son incapacité de rembourser 120 millions de dollars d’obligations le 24 juillet prochain, a déclaré la ministre ukrainienne des Finances Natalia Iaresko.

    La ministre ukrainienne des Finances Natalia Iaresko n'exclut pas que l'Ukraine se déclare en défaut de paiement fin juillet, rapporte le journal Oukraïski novini

    "Théoriquement, c'est possible, vous savez qu'une loi appropriée (autorisant le gouvernement à suspendre, en cas de nécessité, le remboursement des dettes internationales, ndlr) a été adoptée le 19 mai par la Rada suprême (parlement)", a déclaré Mme Iaresko devant les journalistes à l'issue d'une rencontre entre les ministres ukrainiens et les représentants de la Chambre de commerce américaine et de l'Association of European Business (AEB). 

    Kiev essaie de restructurer 23 milliards de dollars de dettes, estimant que les créanciers devraient accepter de perdre 20 milliards de dollars d’obligations, mais un groupe de créanciers représentant 1,1 milliard de dollars de dettes ne voient aucune raison d’accepter une coupe dans leurs remboursements. 

    Selon les analystes de Goldman Sachs, confrontée à une double crise de solvabilité et de liquidité, l'Ukraine ne parviendra probablement pas à un accord avec ses créanciers sur la restructuration de la dette ukrainienne, ce qui poussera le pays à décréter un moratoire sur le remboursement de sa dette extérieure.

    Dossier:
    Situation économique en Ukraine (85)

    Lire aussi:

    Goldman Sachs: l'Ukraine en défaut de paiement fin juillet
    Ukraine: en cas de défaut de paiement, le FMI coupera ses crédits
    Le défaut de l’Ukraine est imminent
    Tags:
    Goldman Sachs Group Inc, Natalia Iaresko, Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik