Economie
URL courte
24558
S'abonner

Le groupe public ukrainien Naftogaz a annoncé avoir suspendu les importations du gaz naturel russe à partir du 1er juillet.

Les négociations sur les prix du gaz entre des représentants de la Russie, de l'Ukraine et de l'Union européenne, organisées mardi à Vienne, n'ont abouti à aucun résultat.

"Nous continuerons d'importer du gaz, mais pas de Russie. Tant qu'il n'y aura pas d'accord sur le prix, nous en importerons depuis d'autres sources", a fait savoir le ministre ukrainien de l'Energie Vladimir Demtchichine.

Selon le ministre, le prix de 247,18 dollars pour 1.000 mètres cubes de gaz proposé lundi par le premier ministre russe Dmitri Medvedev est "insatisfaisant" pour Kiev, qui estime que le prix "juste" doit se situer autour de 200 USD.

A l'issue de négociations tenues à Bruxelles en octobre 2014, le géant gazier russe Gazprom a octroyé à l'Ukraine une remise de 100 dollars sur le prix du gaz prévu par le contrat. Au deuxième trimestre de l'année en cours, l'Ukraine payait le gaz russe 248 USD pour 1.000 mètres cubes.

Le groupe Naftogaz a tenu de préciser que le transit du gaz russe destiné aux clients européens de Gazprom via le territoire ukrainien se poursuivrait "conformément aux dispositions du contrat".

Lire aussi:

Gaz russe: la Turquie veut éviter le transit ukrainien
Gaz russe: l'Ukraine verse 15 M USD à titre de prépaiement
Le gaz russe destiné à l'Europe passera par la Turquie au lieu de l'Ukraine
Ukraine: les importations de gaz russe divisées par 1,7 en 2014 (opérateur)
Tags:
énergie, importations, négociations, gaz, Naftogaz, Gazprom, Union européenne (UE), Vladimir Demtchichine, Dmitri Medvedev, Ukraine, Russie, contrat
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook