Ecoutez Radio Sputnik
    Líderes de los países BRICS, Vladímir Putin, Narendra Modi, Dilma Rousseff, Xi Jinping y Jacob Zuma

    Les BRICS lancent un équivalent du FMI au capital de 100 Mds USD

    © AFP 2017 Yasuyoshi Chiba
    Economie
    URL courte
    50118311384

    Mardi 7 juillet les BRICS ont signé un accord sur les conditions d'entraide en cas de crise, ce qui pourrait aider la Russie si les sanctions antirusses sont renforcées, expliquent les experts.

    Mardi, les banques  centrales des BRICS  (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud) ont signé un accord sur le soutien mutuel des pays membres de l'alliance. Ils ont également crée un pool de réserves monétaires du groupe et ont indiqué les conditions de son fonctionnement. Cette nouvelle structure est une alternative au FMI et à la Banque mondiale, qui sont contrôlées par les Etats-Unis et qui perdent peu à peu de leur influence.

    Le but de la création et du fonctionnement du pool est "une allocation mutuelle de la part des banques centrales des BRICS de moyens financiers en US dollars en cas de problèmes de liquidité en dollars". "Ainsi, la création d'un tel mécanisme de sécurité a pour objectif le maintien de la stabilité financière dans les pays-membres", lit-on dans un communiqué de presse. Mardi 7 juillet les BRICS ont signé un accord sur les conditions d'entraide en cas de crise, ce qui pourrait aider la Russie si les sanctions antirusses sont renforcées, expliquent les experts.

    Ce sera l'une des plus grandes institutions financières, au capital déclaré de 100 milliards de dollars. L'apport de la Chine sera de 41 milliards de dollars, celui de la Russie, de l'Inde et du Brésil sera de 18 milliards de dollars, et l'Afrique du Sud en apportera encore 5 milliards.


    Lire aussi:

    BRICS: après la banque d’investissement, une station spatiale et une agence de notation?
    BRICS: les échanges atteignent 300 milliards de dollars
    Pays des BRICS: faits et chiffres
    Tags:
    alternative au FMI, soutien mutuel, allocation mutuelle, BRICS, Banque mondiale (BM), Fonds monétaire international (FMI), Afrique du Sud, Chine, Brésil, Inde, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik