Ecoutez Radio Sputnik
    Pièces de monnaie en euro

    Sanctions antirusses : l’UE subit de graves pertes

    © Flickr/ Tekke
    Economie
    URL courte
    Sanctions de l'Occident contre la Russie (350)
    22922
    S'abonner

    L'Union européenne subit de grandes pertes suite aux sanctions imposées contre la Russie, lit-on dans le premier texte publié dans le cadre du projet «Sputnik. Chiffres», nouveau projet de l'agence d'information multimédia Sputnik.

    Katia Abreu, ministre brésilienne de l'Agriculture, lors de sa visite à Moscou, 2015
    Priscilla Mendes/Ministério da Agricultura
    L'Institut autrichien d'études économiques (WIFO) a notamment révélé que les sanctions imposées contre la Russie entraîneraient la suppression de 2,5 millions d'emplois et les pertes de l'économie européenne s'élèveraient à 109 milliards d'euros.

    C'est l'Allemagne qui sera la plus touchée par les retombées des sanctions européennes et les contre-sanctions russes. 500.000 personnes licenciées et l'économie allemande perdra 29,9 milliards d'euros. En Pologne et en Italie, 302.000 et 300.000 personnes respectivement seront licenciées. Toutefois, les dommages causés à l'économie ne seront pas les mêmes: 16,3 milliards d'euros pour la Pologne contre 5,4 milliards pour l'Italie.

    Le projet «Sputnik. Chiffres» propose des informations relatives à des sujets d'actualité, basées sur des statistiques de différents pays et organisations (Onu, FMI, etc.) ainsi que des pronostics de grands centres de recherches.

    Sanctions antirusses: l'UE subit de grandes pertes
    © Sputnik .
    Sanctions antirusses: l'UE subit de grandes pertes
    Dossier:
    Sanctions de l'Occident contre la Russie (350)

    Lire aussi:

    Les agriculteurs français affectés par l'embargo russe
    Embargo russe: perte de 20 centimes le kilo pour les éleveurs français de porc
    Tags:
    licenciement, embargo, sanctions, Institut autrichien d'études économiques (WIFO), Union européenne (UE), Italie, Pologne, Allemagne, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik