Ecoutez Radio Sputnik
    Dmitri Medvedev. Archive photo

    Cinq nouveaux pays soumis à l’embargo russe

    © Sputnik. Alexander Astafiev
    Economie
    URL courte
    Riposte russe aux sanctions de l’Occident (186)
    741958

    L'Albanie, le Monténégro, l'Islande, le Liechtenstein et l'Ukraine figurent désormais sur la liste des pays visés par l'embargo alimentaire russe.

    En réponse aux sanctions, la Russie a étendu son embargo alimentaire à l’Albanie, au Monténégro, à l’Islande, au Liechtenstein et à l’Ukraine, a annoncé jeudi le premier ministre russe Dmitri Medvedev.

    "Désormais, l'Union européenne, l'Australie, le Canada, la Norvège et les Etats-Unis, dont les livraisons de certains produits alimentaires avaient été interdites en Russie en août de l'année dernière, ont été rejoints par plusieurs autres pays: l’Albanie, le Monténégro, l’Islande, le Liechtenstein et l’Ukraine, bien que cette dernière à des conditions particulières", a indiqué le chef du gouvernement russe.

    Et d'expliquer qu'il s'agissait de pays qui s'étaient ralliés à la décision de l'UE de prolonger les sanctions antirusses.

    "Adhérer aux sanctions relève d'un choix réfléchi du pays, qui signifie que celui-ci est prêt à des mesures de rétorsion de notre part. Et nous les avons adoptées", a indiqué le premier ministre.

    Concernant l’Ukraine, la démarche est adoptée avec sursis: les importations alimentaires ne seront interdites qu'en cas d'application par Kiev du volet économique de l'accord d'association avec l'UE.

    Dmitri Medvedev a rappelé qu'un délai avait été convenu jusqu'au 1er janvier prochain afin de régler certains aspects économiques liés à l'accord d'association entre Kiev et l'UE et à la réaction de la Russie.

    "Passé ce délai, si aucun arrangement n'intervient avec la médiation de l'Union européenne, l'Ukraine sera soumise au régime commercial ordinaire et à l'embargo alimentaire", a-t-il précisé.

    Dossier:
    Riposte russe aux sanctions de l’Occident (186)

    Lire aussi:

    Embargo: Moscou détruit les denrées européennes pour garantir sa sécurité
    Les agriculteurs allemands durement touchés par l'embargo russe
    Embargo russe: les agriculteurs européens ont perdu 5,5 mds EUR
    Tags:
    contre-sanctions, embargo, Dmitri Medvedev, Liechtenstein, Albanie, Monténégro, Islande, Ukraine, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik