Economie
URL courte
5522
S'abonner

La baisse de l'indice boursier de Standard & Poor's, l'une des trois principales agences de notation financière, pourrait atteindre 20%, estime le chef des placements de Leuthold Weeden Capital Management Doug Ramsey dans une interview pour l'agence Bloomberg.

D'après Doug Ramsey, la chute des indices américains la semaine passée a marqué la fin du cycle de croissance des indices qui aura duré six ans et demi depuis la crise financière globale. "Ce sera vraiment profond", déplore M. Ramsey. "C'est effrayant et les tendances de ces derniers jours apparaissent redoutables".

Début août, la compagnie d'investissements Leuthold Weeden Capital Management a publié un rapport indiquant que les cotations allaient baisser, et que si cette baisse s'accélérait, la Réserve fédérale des États-Unis  augmenterait les taux d'intérêt.  

M. Ramsey  a expliqué que le marché haussier est resté très longtemps sans aucun changement qu'il est parfois tentant d'ignorer ces avertissements internes. "Mais ces six dernières semaines ont constitué la première période après les années 2008-2009, où les cotations  ont baissé simultanément pendant 40 semaines", a-t-il ajouté.

Blommberg souligne que les pronostics de Doug Ramsey sont les plus justes depuis mars 2009, après la progression des actions sur le marché mondial. Ainsi, en juillet 2014, M. Ramsey prévoyait que les prévisions à la baisse sur le marché américain étaient fausses et que celui-ci continuerait à progresser. Au cours des 19 mois suivants, les cotations ont augmenté de 22%.


Lire aussi:

Semaine noire pour les grands de ce monde
«Tu hors de ma vue»: Mélenchon tacle Macron sur TikTok en reprenant une chanson en vogue - vidéo
Gérald Darmanin réagit à la plainte pour viol qui le vise
Tags:
indice boursier, bourse, Leuthold Weeden Capital Management, Bloomberg, Doug Ramsey, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook