Economie
URL courte
47724
S'abonner

Les marchés chinois et ceux d'autres pays en croissance sont en pleine turbulence, car ils s'attendent à une augmentation de l'index de la Réserve fédérale des États-Unis qui pourrait provoquer la dévaluation de leurs monnaies nationales.

La chute des marchés mondiaux est provoquée avant tout par le fait que les acteurs s'attendent à un relèvement des taux de la Réserve fédérale des États-Unis (Fed) en septembre, estime China Daily, en citant Yao Yudong, directeur de l'institut des études financières de la banque centrale chinoise.

D'après Yao Yudong, ces anticipations avaient été "l'élément déclencheur des mouvements brutaux sur les marchés. Les analystes sont inquiets du fait que la hausse des  taux par la Fed pourrait engendrer la chute des actions américaines et, par la suite, mener à la vente d'actifs dans le monde entier. Ces facteurs pourraient devenir la cause d'une nouvelle crise financière mondiale, explique le quotidien chinois.

Cette opinion est partagée par beaucoup d'autres analystes. Ainsi, Zhang Ming, chercheur de l'Académie des Sciences Sociales, estime que la Chine et d'autres économies en développement sont devenues les principales victimes des anticipations du relèvement des taux de la Fed, car une telle éventualité provoque la dévaluation de leurs monnaies  nationales  et, par conséquent, une fuite des capitaux.

Zhou Ling, gestionnaire de fonds spéculatif de Shanghai Shiva Investment, est persuadé que "rejeter la faute de l'effondrement des marchés sur la Chine est injuste", car les problèmes dans l'économie chinoise et la chute des prix du pétrole ne sont une nouvelle pour personne, écrit South China Morning Post.

La Bourse de Shanghai a terminé mardi en recul de presque 7,63%, après s'être déjà effondrée de 8,5% la veille, dans un marché affolé par l'affaiblissement persistant de l'économie chinoise et sceptique sur les mesures de soutien des autorités. Ces six derniers jours, l'indice composite a perdu 26 % pour atteindre son minimum depuis le début de l'année.


Lire aussi:

Le ministre marocain de la Santé explique que l’hydroxychloroquine est la cible de l’industrie pharmaceutique - exclusif
Diego Maradona est décédé à l'âge de 60 ans
Il faut mettre les migrants «dans des avions pour les renvoyer chez eux» plutôt que de les disperser, estime Zemmour
Frappes israéliennes en Syrie: «un comportement d’État voyou»
Tags:
marchés, bourse, chute, Fonds européen pour la démocratie (FEDEM), Zhang Ming, Yao Yudong, Zhou Ling, Chine, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook