Ecoutez Radio Sputnik
    Gisement de pétrole

    La baisse du pétrole, bonne nouvelle pour l’économie?

    © Sputnik .
    Economie
    URL courte
    Chute des prix du pétrole (171)
    5206
    S'abonner

    L'histoire a démontré plusieurs fois que la chute des prix des hydrocarbures n'est pas catastrophique, bien au contraire, estime un spécialiste britannique.

    La baisse actuelle des prix du pétrole dopera au final la croissance économique dans le monde entier, estime Anatole Kaletsky, économiste britannique et chef du cabinet de conseil GaveKal-Dragonomics.

    Pour étayer son point de vue, l'expert a cité les cas où le prix de l'or noir a été divisé par deux. Il s'agit notamment des crises des années 1982-1983, 1985-1986, 1992-1993, 1997-1998, 2001-2002. Dans le même temps, M.Kaletsky a mis en exergue le fait que chaque crise économique globale de ces 50 dernières années a été précédée par une flambée des cours du brut.

    "Récemment le prix du pétrole a été multiplié par trois en un an (de 50$ à 140$ le baril, ndlr), ce qui a abouti à la catastrophe de 2008. Ensuite, le prix est tombé jusqu'à 40$ en seulement 6 mois, juste avant le redressement économique de 2009", a fait remarquer l'économiste britannique.

    Selon l'expert, il existe un rapport inverse entre les prix du pétrole et la croissance économique mondiale. Puisque près de 34 milliards de barils de pétrole sont consommés chaque année dans le monde entier, une chute des prix de 10 dollars signifie que 340 milliards de dollars potentiels destinés aux exportateurs du pétrole restent entre les mains des consommateurs.

    C'est ainsi que la baisse des prix du pétrole de 60 dollars de l'année passée a donné la possibilité de dégager près de 2.000 milliards de dollars aux consommateurs de pétrole, estime l'économiste.

    "Si vous voulez comprendre l'économie mondiale, oubliez les marchés boursiers et concentrez-vous sur le fait que la baisse des prix du pétrole dope la croissance économique", a conclu Anatole Kaletsky.

     

    Dossier:
    Chute des prix du pétrole (171)

    Lire aussi:

    La chute des prix du pétrole provoque la baisse du dollar canadien
    Le prix du pétrole continue sa dégringolade
    Pétrole: la chute ne fait que commencer
    Tags:
    marchés, chute, gisements de pétrole, hydrocarbures, économie, pétrole, Royaume-Uni
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik