Ecoutez Radio Sputnik
    Guld

    La Chine et l'Inde raflent l’or physique à la bourse de Londres

    © Fotolia / Darknightsky
    Economie
    URL courte
    251051

    Selon le président de la société minière russe Petropavlovsk plc, il est presque impossible de trouver de l'or physique sur le marché de Londres.

    La Chine et l'Inde ont racheté l’ensemble de l'or physique du London Metal Exchange (LME), a estimé mercredi dernier Peter Hambro, président d'une des plus grandes sociétés minières de Russie, Petropavlovsk plc.

    "L'Inde et la Chine achètent d'énormes quantités d'or. Il est presqu’impossible de trouver de l'or physique sur le marché de Londres afin de l'expédier dans ces pays. Nous recevons régulièrement des demandes de la part de la Russie concernant la livraison d’or vers l'Inde et la Chine, car personne n'a pas de métal réel. On ne nous fait que des promesses vides. Personnellement, je redoute sérieusement qu’on finisse par faire une croix sur ce marché, sur le marché papier. Les gens diront juste +Désolé, mais nous nous liquidons+, et ça sera tout", a-t-il déclaré dans une interview à la chaîne de télévision Bloomberg TV.

    Par ailleurs, d'après le président de la société BullionStar à Singapour, Torgny Person, cette information a été confirmé da la société А-Mark, un des plus grands fournisseurs de métaux précieux au monde.

    La compagnie a indiqué qu’elle était obligée de ne plus accepter les commandes de pièces canadiennes Feuille d’érable, ainsi que d’autres pièces d’or et d’argent populaires.

    De même, les représentants de la société ont noté que le net accroissement du déficit de métaux précieux constituait une sérieuse menace pour les marchés financiers du monde.

    "Si les contrats papiers de livraison de l'or ne commencent pas à augmenter leurs prix de façon fulgurante, nous subirons de sérieux désagréments", ont-ils-indiqué.

    En outre, selon John Butler, expert de Mitsubishi, les taux d'intérêt remontent, ce qui traduit l’existence d'un déficit sur le marché de l'or physique.

    De surcroit, la Banque populaire de Chine a révélé en août que ses réserves d'or avaient augmenté jusqu'à 15,98  tonnes et qu’elle avait réduit ses réserves de change jusqu'à 98 milliards de dollars. La Chine continue de se retirer du dollar au profit du métal jaune.

    Lire aussi:

    USA: les pays européens rapatrient leurs réserves d'or confiées à la FED
    Les évolutions récentes du taux de change
    La Russie et la Chine comptent créer une bourse aux pierres précieuses
    Un Boeing 757 subit de graves dommages lors d'un atterrissage d’urgence aux Açores – vidéo
    Tags:
    bourse, or, Banque populaire de Chine (BPC), Londres, Chine, Inde, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik