Economie
URL courte
9235
S'abonner

Des représentants éminents de partis de gauche entrent en guerre contre la politique d’austérité menée dans la zone euro.

Un groupe rassemblé autour de l'ancien ministre grec des Finances Yanis Varoufakis et l'ex-ministre allemand des Finances Oskar Lafontaine propose d'organiser "un sommet international pour un plan B en Europe".

"Cet euro est devenu l'instrument de domination économique et politique de l'oligarchie européenne", lit-on dans une déclaration du groupe, signée Jean-Luc Mélenchon, Stefano Fassina (ex-vice-ministre italien de l'Economie et des Finances), Zoe Konstantopoulou (présidente du Parlement hellénique), Oskar Lafontaine et Yanis Varoufakis.

Dans leur déclaration, dont le texte a été publié sur le site de Jean-Luc Mélenchon, les hommes politiques dénoncent l'attitude des pays européens envers la Grèce et considèrent l'accord du 13 juillet (prévoyant des mesures draconiennes si Athènes veut recevoir une aide, ndlr) comme un coup d'Etat.

"L'Europe officielle ne pouvait pas supporter l'idée qu'un peuple souffrant de son programme d'austérité autodestructrice ait osé élire un gouvernement déterminé à dire « Non! »", estiment les hommes politiques, qui réclament une "renégociation complète des traités européens".

Les auteurs de la déclaration prônent "une campagne de désobéissance aux pratiques européennes arbitraires et aux règles irrationnelles jusqu'à ce que la renégociation aboutisse".

"Beaucoup d'idées sont déjà sur la table: l'introduction de systèmes parallèles de paiement, les monnaies parallèles, la numérisation des transactions en euros pour contourner le manque de liquidités, les systèmes d'échange complémentaires autour d'une communauté, la sortie de l'euro et la transformation de l'euro en monnaie commune", lit-on dans le texte.

Lors de la "Fête de l'Humanité", organisée le 13 septembre à La Courneuve (banlieue parisienne), M. Varoufakis était l'invité d'honneur de la gauche radicale. Il est intervenu dans le débat intitulé «Sommet internationaliste du plan B» avec le député européen du Parti de gauche Jean-Luc Mélenchon et d'autres responsables de la gauche radicale européenne. Il a notamment évoqué les méthodes de défense contre la politique menée par le ministre allemand des Finances, Wolfgang Schäuble.

Lire aussi:

Varoufakis: l’Espagne risque de devenir une nouvelle Grèce
Le "Plan B" de Yanis Varoufakis
La gauche européenne à l'épreuve du Diktat imposé à la Grèce
Ce que l’on sait de l’arme utilisée par le terroriste pour décapiter le professeur Paty
Tags:
austérité, Union européenne (UE), Yanis Varoufakis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook