Economie
URL courte
5134
S'abonner

Le nombre de pauvres a légèrement augmenté en 2014 aux Etats-Unis et le revenu médian des ménages corrigé de l'inflation a diminué, indiquent les statistiques publiées mercredi par le Bureau du recensement, qui montrent que la reprise économique est loin de bénéficier à tous les Américains.

Selon l'étude annuelle du Bureau, la couverture en matière de santé s'est en revanche nettement améliorée avec l'entrée en vigueur de la loi sur l'assurance-maladie obligatoire, dite "Obamacare".

Le nombre d'Américains qui n'ont pas de couverture médicale est ainsi passé entre 2013 et 2014 de 41,8 millions, soit 13,3%, à 33 millions (10,4%), informe Reuters.

Le taux de pauvreté a suivi une courbe inverse, augmentant de 14,5% à 14,8%. En tenant compte de l'inflation, le revenu médian des Américains a dans le même temps glissé à 53.657 dollars (47.450 euros) l'an dernier contre 54.462 dollars en 2013.

Les chercheurs du Bureau du recensement estiment cependant que ces deux dernières variations, peu prononcées, ne sont pas significatives sur un plan statistique.

Ils relèvent en revanche que le revenu médian corrigé des Américains reste "6,5% moins élevé qu'en 2007", avant le début de la crise financière.

 

Lire aussi:

Washington Times: la dette publique US hors de contrôle
Un médicament contre l'irradiation nucléaire
Un premier Français meurt du coronavirus à Paris
Coronavirus: l’épidémie fait monter le cours de l’or et «la banque centrale américaine ne le veut pas»
Tags:
santé, pauvreté, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook