Economie
URL courte
1311
S'abonner

La Banque mondiale pourrait relever son seuil de pauvreté jusqu'à 1,90 dollar américain par jour contre le niveau actuel de 1,25 dollar.

Selon le Financial Times, la révision du critère de l'extrême-pauvreté par la BM entraînera une augmentation du nombre de pauvres dans le monde de près de 150 millions de personnes. Il convient de rappeler que l'organisation s'est donné l'objectif de mettre fin à la misère à l'horizon 2030.

"Nous avons décidé de corriger le seuil de pauvreté établi à 1,25 dollar, en 2005, pour tenir compte du fait que les prix avaient augmenté depuis et qu'on ne pouvait plus s'offrir en 2015 la même chose que ce que l'on achetait en 2005 avec 1,25 dollar", explique l'économiste en chef de la Banque mondiale Kaushik Basu sur le site de l'institution.

Dans un rapport publié l'été dernier, les Nations unies estimaient à 836 millions les personnes se trouvant dans une situation d'extrême pauvreté dans le monde et que, dans les pays en développement, un habitant sur cinq vivait avec moins de 1,25 dollar par jour.

D'après le journal britannique, les analystes de la BM ont réalisé leurs calculs avec l'hypothèse d'un seuil à 1,92 dollar. Si cette révision finit par être officialisée, 148 millions de personnes supplémentaires basculeront dans l'extrême pauvreté.

Le quotidien indique que l'éventuelle décision de la Banque de relever son seuil de pauvreté exercerait l'impact le plus fort sur l'Asie du Sud-Est, dont la population pauvre se verrait presque multipliée par deux: de 157 millions, cette population passerait alors à 293 millions avec le seuil actuel.

La BM fixe son seuil de pauvreté selon la méthode de la parité de pouvoir d'achat, qui permet de comparer les taux de change entre devises en vue d'évaluer la consommation et le revenu réel des ménages en dollars. Si une personne gagne moins que la somme prévue, son niveau de vie est considéré comme insoutenable.

Lire aussi:

Le pape critiqué pour son intention de rapprocher l’Église et les pauvres
Près de 25% des Européens menacés de pauvreté (Eurostat)
Lutte contre la pauvreté: l'UE octroie 1 md EUR à la RDC et au Rwanda
Plus de 15.000 nouveaux cas de Covid-19 dénombrés en France en 24 heures
Tags:
pouvoir d'achat, niveau de vie, consommation, pauvreté, ONU, Banque mondiale (BM), Kaushik Basu, Asie du Sud-Est
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook