Economie
URL courte
1392
S'abonner

L'agence Standard & Poor's (S&P), entreprise américaine qui publie des analyses financières sur des actions et des obligations, a baissé la note de l'Ukraine de CC/C (en défaut, avec quelques espoirs de recouvrement) à SD (en défaut sélectif).

Dans le même temps, l'agence a confirmé la note ukrainienne de la monnaie nationale à long et à court terme de CC+/C. Pourtant, les pronostics sur l'index de la monnaie nationale à long terme restent négatifs.

Selon S&P, le "défaut sélectif" arrive quand "l’emprunteur n’a pas honoré une certaine partie de ses obligations ou une émission spécifique mais qu’il continue de payer ses autres types d’emprunts". 

Les États-Unis, certains pays européens ainsi que quelques créanciers privés ukrainiens ont décidé en août de retrancher le montant de 18 milliards de la dette dont le pays était incapable de s'acquitter. 

L'Ukraine a actuellement une dette nationale surpassant les 70 milliards de dollars et est devenue particulièrement dépendante du soutien financier international après le coup d'Etat en février 2014.


Lire aussi:

Kiev parvient à effacer 20% de sa dette
Le pass sanitaire en cause? L’institut Pasteur améliore ses pronostics pour la quatrième vague
Licenciement en cas de non-vaccination? La droite dénonce «une volonté de revanche sur le dos des salariés»
Un mort et un autre en réanimation: en Occitanie, le vaccin Pfizer accusé de tuer «des jeunes en pleine forme»
Tags:
défaut, index, dette publique, Standard & Poor's, Ukraine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook