Ecoutez Radio Sputnik
    Pompes à huile

    Baisse du prix du pétrole: Chesapeake Energy licencie 15% de son personnel

    © Fotolia/ marrakeshh
    Economie
    URL courte
    Chute des prix du pétrole (171)
    12420311

    Chesapeake Energy, un des principaux producteurs de gaz naturel aux Etats-Unis, projette de réduire ses effectifs de 15%, soit de 740 employés, dans le cadre d'un projet d'allègement des dépenses en raison de la baisse des cours du brut, selon l'agence Bloomberg.

    Chesapeake Energy envisage ainsi de conserver environ 4.000 emplois aux USA, précise Bloomberg.

    "Bien que cela ait été extrêmement difficile, nous agissons énergiquement et prudemment pour augmenter notre capacité concurrentielle à long terme et la force de Chesapeake Energy", a expliqué le responsable de l'entreprise Doug Lawler, cité par Bloomberg.

    "L'année passée, nous avons pris des mesures substantielles en réponse aux prix bas du pétrole grâce à la réduction de nos dépenses et à la diminution des dépenses d'investissement", a-t-il précisé.

    En 2013, Chesapeake Energy a déjà réduit son personnel de plus de deux fois.

    Dans le premier semestre de cette année, l'entreprise a connu une perte nette de 7.810 milliards de dollars, contre 696 millions de dollars de profit l'année précédente. A cette époque-là, M. Lawler avait fait remarquer qu'en dépit des défis du marché de l'or noir, son entreprise se focalisait sur la diminution des dépenses ainsi que sur l'amélioration de l'effectivité opérationnelle des actifs de haute qualité.

    La corporation Chesapeake Energy est la deuxième plus grande productrice de gaz naturel aux USA et est spécialisée dans l'exploration et l'élaboration de gisements non-conventionnels de gaz et de pétrole sur le territoire des USA.

    Dossier:
    Chute des prix du pétrole (171)

    Lire aussi:

    Les USA pourraient lever leur embargo pétrolier
    Pétrole de schiste US: sortie de capitaux de 32 mds USD en 6 mois
    Le pétrole grimpe malgré la baisse de la production US
    Une alliance pétrolière russo-saoudienne pour contrer les USA?
    Tags:
    pétrole, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik