Ecoutez Radio Sputnik
    Centrale nucléaire de Tianwan (Chine)

    La Chine s'impose dans le nucléaire civil

    © ChNPP
    Economie
    URL courte
    32323171

    Au cours des cinq prochaines années, la Chine construira six à huit centrales nucléaires par an. D'ici 2030, le pays mettra en service 110 nouveaux réacteurs.

    Conformément au 13e plan quinquennal qui débute en 2016, la Chine investira dans le nucléaire civil 500 milliards de yuans (près de 69 milliards d'euros), rapporte mardi le quotidien China Times.

    Le vice-directeur du Centre de recherches énergétiques, Zhou Dali, a fait savoir jeudi au Global Times que le pays était en mesure de construire un nombre plus important de centrales nucléaires.

    "La Chine peut se vanter d'avoir ses propres technologies de pointe et un savoir-faire considérable. Elle est donc en mesure de construire un nombre plus grand de centrales nucléaires", a indiqué Zhou Dali. "En outre, la Chine est géographiquement bien située pour réaliser des projets dans le nucléaire civil", a-t-il ajouté.

    Selon le China Times, d'ici 2020, le pays portera ses capacités de production d'électricité à 58 GW, ce qui dépassera de trois fois le niveau de 2014. A cet effet, il est prévu de mettre en service 110 nouvelles centrales nucléaires d'ici la fin de l'année 2030, ce qui permettra à la Chine de surpasser les Etats-Unis.

    Le gouvernement chinois envisage de faire du nucléaire civil le pivot de sa politique économique et d'augmenter le soutien apporté aux entreprises qui utilisent l'énergie fournie par les centrales nucléaires.

    D'après la Société nucléaire européenne (ENS), la Chine est actuellement le cinquième producteur mondial d'énergie atomique après les Etats-Unis, la France, le Japon et la Russie.

    Lire aussi:

    Nucléaire: la Russie construira deux nouvelles centrales en Iran
    Un magazine US nomme deux centrales nucléaires russes projets de l'année
    Centrale nucléaire indienne: le réacteur N°1 reconnecté au réseau national
    Tags:
    énergie, centrale nucléaire, Société nucléaire européenne (ENS), Chine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik