Economie
URL courte
Nucléaire iranien (2016) (17)
1491
S'abonner

Le président russe Vladimir Poutine a levé lundi l'embargo sur les livraisons des équipements nécessaires à l'Iran pour acheminer vers la Russie les surplus de son uranium enrichi.

Cette mesure met les restrictions sur la coopération entre la Russie et l'Iran en conformité avec le Plan d'action global conjoint relatif au programme nucléaire iranien. La décision du chef de l'Etat russe prévoit notamment la levée de l'embargo sur les livraisons, la vente et le transfert de matériaux, d'équipements, de marchandises et de technologues nucléaires, sur l'octroi de l'assistance financière et technique à l'Iran, ainsi que sur la formation de spécialistes iraniens.

Selon les termes de l'accord conclu entre Téhéran et les six médiateurs internationaux sur son programme nucléaire (Russie, Etats-Unis, Chine, France, Royaume-Uni et Allemagne), l'Iran s'est engagé à transférer à l'étranger 98% de son uranium enrichi, à ne pas enrichir de l'uranium au-delà de 3,67% — et ce, pendant 15 ans — et à ne pas posséder plus de 300 kilogrammes d'uranium enrichi.

Dossier:
Nucléaire iranien (2016) (17)

Lire aussi:

Iran: des webcams pour contrôler l'enrichissement de l'uranium
Washington: l’uranium enrichi iranien pourrait être transféré en Russie
AIEA: pas d'enrichissement d'uranium de plus de 5% en Iran depuis le 20 janvier 2014
Tags:
accord iranien, uranium, Vladimir Poutine, Iran, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook