Economie
URL courte
14412
S'abonner

L’Iran espère attirer plus de 20 milliards de dollars d’investissements dans son secteur de pétrole et de gaz, a déclaré à Sputnik le chef de la Société pétrolière nationale iranienne Roknoddin Javadi, lors d'une présentation de projets aux investisseurs étrangers.

M.Javadi a également noté que les accords sur la prospection géologique étaient soumis aux négociations avec les participants potentiels. Dans le même temps, l'Iran estime que la prospection pourrait commencer dès le début de l'année prochaine.

Selon le responsable, plusieurs entreprises avaient déjà manifesté leur intérêt pour le marché pétrolier iranien, mais au final les résultats dépendront des négociations.

Selon M.Javadi, actuellement, l'Iran n'a pas de priorités particulières pour la conclusion des accords dans le secteur du pétrole et du gaz, mais en cas de situations difficiles le pays pourrait préférer les partenaires déjà connus.

Téhéran accueille la conférence internationale sur les nouveaux accords dans le domaine du pétrole et du gaz. Selon l'agence iranienne Tasnim, les représentants de 137 entreprises mondiales, en particulier des russes Gazprom, Gazprom Neft et Lukoil, y prennent part.

Lire aussi:

Le marché du gaz devrait se développer indépendamment du pétrole
Chute du pétrole: les pays du Golfe perdront 275 mds USD en un an
L'OPEP prête à réduire sa production de pétrole
Prix du pétrole bas: les causes et les conséquences
Tags:
hydrocarbures, investissements, gaz, conférence, pétrole, Rokneddin Javadi, Iran
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook