Ecoutez Radio Sputnik
    Une route en Antarctique

    Un avion de ligne atterrit pour la première fois en Antarctique

    © AP Photo / Raytheon Antarctic Services, John Feaney, HO
    Economie
    URL courte
    5444

    La compagnie aérienne Loftleidir Icelandic a l'intention de lancer des vols commerciaux vers le Pôle Sud.

    Un Boeing 757 de la compagnie aérienne islandaise Loftleidir Icelandic a effectué le 26 novembre le premier vol commercial vers l'Antarctique, annonce l'agence FlashNord se référant au service de presse de Loftleidir Icelandic. 

    "Le premier atterrissage d'un avion de ligne Boeing 757-200ER sur une piste de glace en Antarctique a eu lieu le 25 novembre à Union Glacier. L'avion avait décollé de l'aéroport chilien de Punta Arenas", a indiqué le porte-parole de Loftleidir Icelandic, une filiale de la compagnie islandaise Icelandair.

    Antarctique
    © Sputnik . Alexander Solovskiy
    Le vol d'environ trois heures avait pour but d'étudier la possibilité d'utiliser des avions commerciaux à Union Glacier. Il a été organisé sur commande de la société américaine Antarctic Logistics & Expeditions (ALE), qui transporte près de 500 touristes par an en Antarctique. La société affrête à cette fin des avions combi passagers/cargo Lockheed Hercules L-382G ou Iliouchine Il-76-TD, offrant moins de confort. 

    Loftleidir Icelandic a déjà annoncé la volonté de lancer des vols en Antarctique. La compagnie utilisera le même Boeing-757-200ER équipé de 62 sièges de classe Affaires. Selon les médias, il s'agit du Boeing 757 baptisé Eldborg en l'honneur d'un cratère volcanique islandais.


    Lire aussi:

    Explorer les Pôles Nord et Sud
    Pôle sud: la Chine ouvre sa 4e station scientifique
    Pôle Sud: la Russie élargira ses recherches scientifiques (Poutine)
    Tags:
    vols, piste d'atterrissage, aviation, Boeing 757-200ER, Antarctic Logistics & Expeditions (ALE), Loftleidir Icelandic, Chili, Punta Arenas, Pôle Sud, Antarctique
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik