Economie
URL courte
Chute des prix du pétrole (2016) (171)
2217
S'abonner

Les pays du cartel, qui produisent près d'un tiers du pétrole mondial, dépassent leur quota de 30 M de barils par jour depuis 18 mois.

L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) a décidé vendredi de maintenir sa production d'or noir au niveau actuel de 31,5 millions de barils par jour, a annoncé à Vienne le ministre nigérian du Pétrole Emmanuel Ibe Kachikwu.

"Nous ne pouvons pas annoncer de chiffres précis. Nous ne savons pas quand l'Iran reviendra sur le marché pétrolier. Nous avons décidé de reporter cette décision à la prochaine réunion, qui se tiendra le 2 juin 2016 à Vienne. Nous avons analysé l'offre et la demande, la situation économique et nous avons compris que la situation est imprécise", a indiqué Emmanuel Ibe Kachikwu.

Selon l'agence Bloomberg, la production des pays du cartel, qui pompent plus d'un tiers du pétrole mondial, dépasse depuis 18 mois l'objectif théorique de 30 millions de barils par jour fixé en décembre 2011.

Le prix du pétrole a chuté de 115 à 48,5 dollars entre l'été 2014 et le début de 2015. La décision prise par l'OPEP en novembre 2014 de maintenir son quota de production journalière à 30 millions de barils n'a fait qu'accélérer la dégringolade des prix. Cette année, le prix du pétrole n'a jamais dépassé les 67 dollars le baril, s'élevant en moyenne à 55 dollars. 

Jeudi, le baril de Brent de la mer du Nord valait près de 43 dollars avant la réunion de l'OPEP.


Dossier:
Chute des prix du pétrole (2016) (171)

Lire aussi:

L'OPEP prête à réduire sa production de pétrole
Pétrole: l’Iran appelle l’OPEP à diminuer sa production
Le prix du pétrole sera bas tant que Moscou restera hors de l'OPEP
La Russie refuse d'entrer à l'Opep
Tags:
quotas, réunion, pétrole, OPEP, Emmanuel Ibe Kachikwu, Pays du Golfe, Vienne (Autriche)
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook