Ecoutez Radio Sputnik
    La raffinerie de Téhéran située dans le sud de la capitale iranienne

    L'Iran veut commercialiser une nouvelle marque de pétrole

    © AP Photo / Vahid Salemi
    Economie
    URL courte
    9410
    S'abonner

    L'Iran envisage de mettre en vente une nouvelle marque de pétrole lourd dès le début du printemps 2016, a annoncé mardi l'agence Bloomberg, citant un porte-parole de la Société nationale iranienne du pétrole (NIOC).

    Selon l'interlocuteur de l'agence, cette décision s'explique en premier lieu par la croissance de la production de pétrole brut dans les gisements du Karoun Ouest.

    D'après Bloomberg, la nouvelle marque représente un mélange de brut provenant de Yadavaran (province du Khouzistan), d'Azadegan Sud et Nord, ainsi que d'autres champs pétrolifères. Sa densité est plus faible que celle des marques Soroosh et Nowrooz, mais plus élevée que celle du mélange Iran Heavy.

    L'agence rapporte que la nouvelle marque iranienne n'a pas encore de nom. Son principal marché se situera en Asie, en premier lieu en Inde, mais la demande est également attendue de la part des raffineries espagnoles.

    Selon le département américain de l'Energie, après la levée des sanctions contre l'Iran, la production pétrolière du pays augmentera en trois étapes. A la première étape, en 2016, elle doit atteindre 85.000 barils par jour. A la deuxième étape, soit d'ici 2019, elle sera portée à 95.000 barils par jour. Enfin, à la troisième étape, dès 2020, l'Iran produira 120.000 barils par jour.

    Lire aussi:

    Pétrole et gaz: l’Iran attend plus de 20 mds d’investissements
    Pétrole: l’Iran appelle l’OPEP à diminuer sa production
    Pétrole: l'Iran engage des négociations avec Total, Eni et Saipem
    Tags:
    prix du pétrole, marque, pétrole, Société nationale iranienne du pétrole (NIOC), Bloomberg, Iran
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik