Ecoutez Radio Sputnik
    frontière russo-ukrainienne

    Kiev élargit la liste des marchandises russes interdites à l’importation

    © Sputnik . Alexandr Mazurkevich
    Economie
    URL courte
    25240
    S'abonner

    Les autorités ukrainiennes soumettront à des amendes les citoyens qui transportent des marchandises russes sur le territoire du pays.

    Le conseil des ministres de l'Ukraine, lors d'une réunion prévue mercredi, compte élargir la liste des produits alimentaires et des marchandises russes interdits à l'importation en Ukraine.

    Parmi les produits russes «sous embargo» figurent notamment la vodka, le chocolat, la viande, le poisson, la bière et les cigarettes. L'embargo restera en vigueur jusqu'au 5 août, date limite à laquelle les contre-sanctions russes seront appliquées.

    En 2014, Kiev et Bruxelles ont signé un accord d'association qui prévoit une zone de libre-échange entre l'Ukraine et l'UE.

    Les autorités russes ont répété à plusieurs reprises que l'application du volet économique de l'association Ukraine-UE créerait des risques pour la sécurité économique de la Russie qui serait, en l'occurrence, submergée par des produits européens exonérés de taxes et importés dans le pays par l'Ukraine.

    Cependant, toutes les tentatives de Moscou pour trouver un consensus sur les questions liées à l'association pacifique et mutuellement avantageuse de l'Ukraine à l'UE n'ont abouti à aucun résultat.

    Par conséquent, afin de protéger son marché, la Russie a étendu à l'Ukraine l'embargo déjà imposé à l'UE et suspendu le fonctionnement de l'accord de libre-échange conclut dans le cadre de la Communauté des États indépendants (CEI).

    En réponse, l'Ukraine a promis de porter plainte contre cet embargo devant l'Organisation mondiale du commerce (OMC), et d'interdire l'importation de certains produits fabriqués en Russie et installé des taxes sur les produits importés de Russie.

    Le service fiscal de l'Ukraine a déclaré que les citoyens transportant des marchandises russes figurant sur la liste noire pourraient être soumis à une amende et que les produits seraient saisis et confisqués.

    Début janvier, le premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk a chargé le ministère ukrainien de l'Économie d'élargir la liste des produits russes interdits à l'importation afin de protéger le marché ukrainien de l'"agression économique russe".

    Lire aussi:

    Moscou impose un embargo alimentaire à l'Ukraine
    L'Allemagne ferme sa porte aux Ukrainiens
    Oups! Saakachvili dévoile des infos secrètes sur l'armée ukrainienne
    Tags:
    contre-sanctions, embargo, sanctions, Arseni Iatseniouk, Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik