Economie
URL courte
37331
S'abonner

L'opérateur de marché Glencore a vendu du pétrole russe Urals à la société américaine Chevron pour le livrer aux Etats-Unis, rapporte Reuters, citant des sources bien informées. La dernière livraison de pétrole russe à destination des Etats-Unis remontait à 4 ans.

Selon ces sources, Glencore a vendu 100.000 tonnes de pétrole russe, qui a été acheminé le 17 janvier depuis Primorsk, situé à 137 km à l'ouest de Saint-Pétersbourg. La cargaison sera livrée aux Etats-Unis via le port de Skagen au Danemark, affirme l'opérateur de marché.

Selon le centre autrichien de recherches énergétiques JBC, les livraisons de pétrole russe aux Etats-Unis sont plus avantageuses pour les raffineries de pétrole américaines que le traitement du pétrole WTI. Cependant, l'Europe pourrait remplacer le pétrole Urals par du pétrole iranien ou ouest-africain, estiment les experts de JBC.

L'Iran avait annoncé mercredi la réduction du prix du brut léger pour le marché du nord-ouest européen à partir de février de 4,85 dollars le baril et celui du pétrole lourd de 6,55 dollars. L'Arabie saoudite a fait de même en abaissant de 4,85 dollars le prix du baril.

Le 18 janvier, après la levée des sanctions américaines et européennes, le gouvernement iranien a approuvé l'augmentation de la production du pétrole de 500.000 barils par jour. 

Depuis mi-2014, les cours se sont effondrés de plus de 75% sous l'effet de la surabondance de l'offre, conjuguée à une baisse de la demande, à un ralentissement de l'économie mondiale et au renforcement du dollar.


Lire aussi:

Asie: le pétrole américain tombe à un nouveau plus bas de 12 ans
Quand il faut payer pour vendre son pétrole
L'Iran reconquerra sa part du marché du pétrole
Un certain nombre de départements français vont introduire un couvre-feu, selon le gouvernement
Tags:
hydrocarbures, livraisons, pétrole, Glencore, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook