Ecoutez Radio Sputnik
    Moscou

    Forbes: les investisseurs guettent la levée des sanctions antirusses

    © Sputnik . Maxim Blinov
    Economie
    URL courte
    24265

    La levée des sanctions soit capable de changer à court terme la situation pour l'économie russe, mais elle sera extrêmement importante pour les investisseurs, selon un responsable d'une société d'investissements.

    Les investisseurs occidentaux redoutent de placer leur argent dans un pays faisant l’objet de sanctions, mais lorsque ces dernières auront été levées, ils se joueront des coudes pour retourner sur le marché russe, estime l'analyste de Forbes, Kenneth Rapoza.

    "Les prix des actions russes ont dégringolé cette année, mais leurs indices MSCI EM et S&P 500 restent positifs. Imaginez ce qui va se passer lorsque les sanctions seront levées", a écrit l'analyste.

    "Je ne pense pas que la levée des sanctions soit capable de changer à court terme la situation pour l'économie russe, mais elle sera extrêmement importante pour les investisseurs", a déclaré à Forbes Martin Charmoy, directeur de Prosperity Capital Management, société d'investissement.

    Selon le directeur, certains fonds d'investissement ont peur de placer leur argent en Russie qui se trouve sous le régime des sanctions, redoutant d'être eux-mêmes frappés par ces dernières. Toutefois, lorsque les sanctions seront levées, le pays sera récompensé, et de nombreuses compagnies ayant quitté le marché russe lors des derniers18 mois feront leur retour.

    L'analyste de Forbes a rappelé le sort de la banque française BNP Paribas qui avait dû payer une amende de plusieurs milliards de dollars pour avoir enfreint le régime de sanctions imposé contre Cuba, l'Iran et le Soudan.

    Personne n'aimerait se trouver à la place de la BNP, mais lorsque le mur des sanctions occidentales tombera, les sociétés d'investissement entameront leur retour lent mais inexorable sur le marché russe, selon Kenneth Rapoa.

    Lire aussi:

    Investissements russes: l'UE est le principal bénéficiaire
    Poutine: 90% des investissements en Russie proviennent d'Asie
    La Russie, pays le plus attractif des BRICS pour les investissements
    Un «cimetière» de Boeing 737 MAX découvert en Californie
    Tags:
    investissements, MartinCharmoy, Kenneth Rapoza, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik