Ecoutez Radio Sputnik
    Saucisse. Image d'illustration

    Volkswagen vend plus de saucisses que de voitures

    © Flickr/ Bunches and Bits
    Economie
    URL courte
    3101

    Le plus grand constructeur automobile allemand, Volkswagen AG, ne produit pas que des véhicules: son activité comprend aussi la production et la vente de saucisses.

    En 2015, la société, impliquée dans des fraudes massives, a vendu plus de saucisses épicées que de voitures.

    Les saucisses à la sauce piquante se vendent dans les cantines du constructeur automobile et sont réputées exquises, rapporte la chaîne de télévision allemande N-tv.

    En 2015 la société a vendu un total de 7,3 millions de currywurst pour 6,3 millions de voitures. Bien entendu, les ventes de voitures ont rapporté plus de bénéfices à l'entreprise allemande que les ventes de saucisses.

    On ne sait cependant pas si ces dernières ont devancé les ventes de voitures les années précédentes.

    Volkswagen a fait scandale en reconnaissant avoir équipé 11 millions de véhicules de sa fabrication d'un logiciel permettant de fausser les résultats des tests antipollution, en affichant des valeurs bien inférieures à la réalité.

    Le groupe a publié les données pays par pays. En France, ce sont un peu moins d'un million de véhicules qui ont été concernés par cette fraude.

    Vendredi, les procureurs de la Corée du Sud ont perquisitionné le siège de Volkswagen à Seoul dans le cadre de l'enquête sur le scandale des fraudes aux moteurs diesel, a déclaré un porte-parole du constructeur automobile.

    Des enquêteurs ont confisqué des disques durs et plusieurs documents suite à la perquisition du siège principal à Séoul et d'autres bureaux de Volkswagen dans la capitale sud-coréenne, rapporte l'agence de presse sud-coréenne Yonhap.

    Les domiciles de certains responsables de l'entreprise chargés du contrôle de la qualité des produits ont également été perquisitionnés.

    "Nous avons fait savoir que nous coopérerons complètement à l'enquête et notre position n'a pas changé", a déclaré un porte-parole de Volkswagen.

    Cette démarche a été effectuée un mois après que le ministère de l'Environnement de la Corée du Sud a déposé une plainte contre Johannes Thammer, directeur général du département local du constructeur automobile, qui avait déclaré que le rappel des voitures avec les moteurs frauduleux n'était pas légal.

    Le deuxième plus grand constructeur automobile du monde est poursuivi par la justice dans plusieurs pays.

    En novembre 2015, Séoul a obligé Volkswagen à rappeler plus de 125.000 voitures à moteur diesel vendus en Corée du Sud et a infligé à l’entreprise une amende de 14,1 milliards de wons (11,1 millions d'euros).

    Les constructeurs automobiles étrangers, notamment les marques allemandes comme Volkswagen, ne cessent d'élargir leur présence sur le marché sud-coréen, sur lequel dominent les géants locaux Hyundai et Kia.

    Les ventes de voitures étrangères en Corée du Sud ont augmenté de 15%.

    Près de 70% des voitures étrangères vendues en Corée du Sud sont des véhicules à moteur diesel.

    Lire aussi:

    WWF: Volkswagen serait victime de la concurrence
    Après Volkswagen, Total dans le collimateur des USA
    Volkswagen: Ségolène Royal lance une enquête "approfondie"
    La police nomme la cause la plus probable de l’incendie de Notre-Dame de Paris, d'après AP
    Tags:
    ventes, saucisson, fraude, moteur, Volkswagen AG, Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik