Ecoutez Radio Sputnik
    Champagne

    Le champagne toujours plébiscité par les étrangers

    © Flickr/ _FXR
    Economie
    URL courte
    193
    S'abonner

    Les ventes de champagne ont dépassé 4,75 milliards d'euros l'année dernière grâce aux consommateurs étrangers.

    Le champagne a explosé son record de ventes avec 4,75 milliards d'euros en 2015 grâce à la croissance des ventes de la boisson à l'étranger, ont déclaré les représentants de l'industrie. La progression s’élève à 5,6% par rapport à l’année 2014.

    Les ventes de champagne dans les pays hors Union européenne ont augmenté de 4,8% avec 70,5 millions de bouteilles vendues malgré un prix plus élevé en raison des coûts de transport.

    "Ces marchés lointains sont prêts à payer le prix juste pour un produit représentant pour eux l'art de vivre à la française" a déclaré à l'AFP Thibaut Le Mailloux, un représentant du Comité Interprofessionnel du Vin de Champagne CIVC.

    De plus, les consommateurs de ces pays tiers sont friands de cuvées spéciales — rosé, millésimé, cuvées prestige. "Ce sont des champagnes plus rares, plus coûteux", a souligné Thibault Le Mailloux.

    Au total, 312,5 millions de bouteilles ont été expédiées en 2015 contre 307,2 millions en 2014, soit une hausse de 1,7%.

    42 millions de bouteilles ont été vendues sur le seul mois de décembre, ce qui n'est pas surprenant.

    2007 reste l'année record des ventes de champagne avec ses 339 millions de bouteilles vendues, mais leur valeur totale s’élevait à 4,56 milliards d'euro.

    Le co-président de CIVC, Jean-Marie Barillère, a déclaré en décembre dernier que cette croissance en valeur restait supérieure à la croissance en volume et s'affichait "comme le modèle économique qui doit prévaloir en Champagne pour les décennies à venir".

    Les ventes en France restent au niveau de 2014 après plusieurs années consécutives de baisse des ventes, avec 162 millions de bouteilles vendues.

    En Europe, les ventes ont augmenté de 3,3% avec 80,2 millions de bouteilles.

    L'Hexagone reste le premier marché du champagne, avec 53% des expéditions en 2014.

    Premier marché du champagne à l'export, avec plus d'une bouteille sur dix vendue, le Royaume-Uni est resté dynamique, porté par une croissance économique solide. La tendance est également demeurée positive aux Etats-Unis, le deuxième marché à l’export. Le redressement économique dans les pays du sud de l’Europe a également permis une reprise de la consommation en Espagne et en Italie.

    Tels sont les résultats pour le champagne. Mais d’après la Fédération des exportateurs de vins & spiritueux de France (FEVS), les volumes de vins et spiritueux expédiés par la France sont en baisse respectivement de 3,6% et de 3,7% (138 et 48 millions de caisses vendues). Les exportations de vins hors champagne ont chuté de 5,2% en 2015 par rapport à 2014.

    Les vins sans appellation d'origine contrôlée sont les plus touchés, victimes de la concurrence des bouteilles du "nouveau monde" (Chili, Argentine, Australie), mais aussi d'Europe du Sud (Italie et Espagne), précisent les médias.

    Le Chili a obtenu une levée des taxes à l'importation en Chine, tandis que les vins français y sont taxés à 14% et les australiens à 8%.

    Lire aussi:

    Le champagne et le cognac français font recette !
    Un enfant de 5 ans fait des pompes sur quatre bouteilles de champagne
    Les douaniers chinois confisquent 520.000 bouteilles de cognac français
    Tags:
    ventes, exportations, champagne, Comité Interprofessionnel du Vin de Champagne, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik