Economie
URL courte
Chute des prix du pétrole (2016) (171)
14245
S'abonner

Le Qatar accueillera prochainement une rencontre consacrée à la proposition de geler la production de pétrole brute. La Russie a reçu l'invitation et envisage de prendre part aux négociations.

Le ministère russe de l'Energie a été invité par le Qatar à prendre part à une rencontre des pays producteurs de pétrole prévue le 17 avril à Doha, a annoncé une source au sein du ministère à l'agence Sputnik.

"Nous avons reçu cette invitation et nous envisageons d'y prendre part", a souligné l'interlocutrice de l'agence.

Le 17 avril, les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et la Russie doivent se réunir dans la capitale qatarie, Doha, pour étudier la possibilité de geler la production de pétrole. Il est à noter que les pays de l'OPEP et la Russie forment actuellement un cartel censé stabiliser les prix du pétrole. Les 13 membres du cartel ont été invités aux négociations. Cependant, le secrétaire général de l'OPEP, Abdallah el-Badri, a déclaré qu'il ne savait pas si tous les pays invités accepteraient de se rendre à Doha. Selon lui, l'Iran pourrait ne pas participer à cette rencontre.

Riyad a pour sa part annoncé que le royaume saoudien gèlerait la production pétrolière indépendamment de la position iranienne.

Le 16 février, la Russie et plusieurs membres de l'OPEP (Arabie saoudite, Qatar et Venezuela) avaient convenu de geler la production afin de maintenir les cours du pétrole, qui ont chuté de 70% ces 18 derniers mois. Le ministre russe de l'Energie, Alexandre Novak, avait alors indiqué que plus de 15 pays avaient publiquement confirmé leur intention de geler la production pétrolière à compter de janvier 2016.

Dossier:
Chute des prix du pétrole (2016) (171)

Lire aussi:

Pétrole: vers un gel de la production?
L'Iran consent au gel de la production de pétrole
La condition à laquelle l'Iran soutiendra le gel de la production de pétrole
Tags:
gel, production, pétrole, cartel, OPEP, Alexandre Novak, Abdallah el-Badri, Venezuela, Iran, Arabie Saoudite, Qatar, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook