Ecoutez Radio Sputnik
    Monnaie chinoise

    2015: record des investissements chinois en Europe et aux USA

    © Photo: East News/Si wei/Imaginechina
    Economie
    URL courte
    51808141

    Toujours soucieux de diversifier leurs actifs, les groupes chinois ont multiplié en 2015 leurs opérations de croissance externe en Europe et aux Etats-Unis.

    L'an dernier, les Chinois ont investi 23 milliards de dollars en Europe (20,5 milliards d’euros) et 17 milliards de dollars aux Etats-Unis (15,2 milliards d’euros), les investissements chinois ayant été pour la première fois plus importants sur le Vieux Continent qu'en Amérique du Nord, constate la presse internationale, se référant à une étude du cabinet Baker et McKenzie.

    "Si les investissements chinois ont été plus importants sur les quinze dernières années en Amérique du Nord, l'année 2015 a vu l'Europe (23 milliards de dollars) inverser la tendance avec un montant d'investissement supérieur à l'Amérique du Nord (17 milliards)", lit-on dans le texte. 

    En 2015, les investissements chinois en Europe ont progressé de 27% par rapport à 2014, grâce au "retour des entreprises publiques chinoises" qui réalisent plus de 65% des investissements totaux.  

    L'an dernier, les investissements chinois ont fait un bond de 23% en Europe, qui accueille toujours plus d'investisseurs chinois sur son territoire. 

    "L'économie est en train de traverser une période difficile, mais on voit que les compagnies chinoises agissent avec assurance et ne cessent d'investir en Europe et en Amérique du Nord", relève Michael DeFranco, de M&A Baker & McKenzie.  

    Les investissements chinois ont atteint en 2015 un nouveau record en Europe, qui confirme sa première place devant les Etats-Unis avec une hausse de 27% par rapport à 2014. 

    L'immobilier et l'hôtellerie sont très convoités par les Chinois. Selon les analystes, l'année 2016 pourrait marquer un nouveau record des investissements chinois en Occident. 

    Pour Pékin, la France représente 3% des investissements chinois dans le monde. L'Europe pèse 19%, l'Amérique du Nord 14%, l'Asie 16% et l'Afrique 3%.  

    En Europe, c'est l'Italie qui a accueilli le plus d'investissements chinois en 2015, notamment grâce à la reprise par ChemChina du fabricant de pneus Pirelli (7,9 milliards de dollars, soit près de 7 milliards d’euros. La France arrive en deuxième position avec un montant de 3,6 milliards de dollars d'investissements chinois (3,2 milliards d’euros), principalement dans l'industrie touristique et l'infrastructure.

    Aux Etats-Unis, la ville de New York a accueilli à elle seule 5,4 milliards de dollars d'investissements chinois (4,8 milliards d’euros). Les investisseurs de l'Empire du Milieu ont également beaucoup investi en Californie et au Texas.

    Pragmatiques, les Chinois réagissent en capitalistes et sélectionnent les secteurs qui peuvent leur apporter quelque chose. En France, par exemple, ils investissent dans l'immobilier, le vin et l'agroalimentaire. N'ayant plus confiance en leurs propres industriels de l'agroalimentaire en raison de nombreux scandales, les groupes chinois investissent à l'étranger pour avoir le label de qualité américain ou européen, les normes de sécurité alimentaire étant plus importantes dans ces régions qu'en Chine, ce qui donne confiance aux consommateurs de leur marché intérieur.

    Lire aussi:

    Les investissements directs de la Chine en Russie ont augmenté de 73%
    La géopolitique précipite la chute des investissements étrangers en Chine
    Tags:
    agroalimentaire, investissements, Doing Business, Pirelli, ChemChina, Michael DeFranco, Texas, Californie, New York, Afrique, Asie, Occident, Italie, France, Amérique du Nord, États-Unis, Eupatoria, Pékin, Chine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik