Ecoutez Radio Sputnik
    La crise financière mondiale de 2008 provoquée par un journaliste?

    La crise financière mondiale de 2008 provoquée par un journaliste?

    © AFP 2019 Richard Drew
    Economie
    URL courte
    11217

    La crise financière américaine, puis mondiale, a été catalysée par le journaliste de la chaîne CNBC David Faber et sa source au sein du système bancaire américain.

    Le 12 mars 2008, vers 9 heures du matin, la source de M.Faber a interrogé Alan Schwartz, ancien président de Bear Stearns, alors la cinquième plus grande banque d'investissement de Wall Street, sur des rumeurs selon lesquelles Goldman Sachs (l'une des plus grandes banques du monde) refusait d'effectuer certaines opérations avec Bear Stearn, rapporte le journal Wall Street Journal (WSJ) en notant que c'est cette question qui a suscité les craintes des investisseurs et a catalysé la crise financière de 2008-2009.

    M.Schwartz a démenti les informations de M.Faber, mais les investisseurs restaient sceptiques, de sorte que les fonds ont refusé de fournir des ressources à la banque d'investissement et Bear Stearns a dû avertir la Securities and Exchange Commission (SEC) qu'elle ne pouvait plus fonctionner dans de telles conditions.

    Cependant, le catalyseur clé a été la source de M.Faber, qui lui avait déclaré que Goldman Sachs refusait d'effectuer des transactions sur les actions de Bear Sterns. Le journaliste a refusé de révéler sa source, cependant, la Commission d'enquête sur la crise financière (FCIC) l'a identifiée comme Kyle Bass, fondateur du fonds spéculatif Hayman Capital Management, L.P.

    M.Bass a été pour sa part choqué par le fait que le journaliste ait diffusé cette information suscitant la panique.

    D'ailleurs, le 13 mars, Goldman Sachs a continué à effectuer des transactions avec Bear Stearns, contrairement aux rumeurs, mais cela n'a pas aidé à éviter la panique qui a finalement vu s'effondrer l'action de Bear Stearns à son minimum et a conduit à la vente de la banque à un autre géant JPMorgan Chase&Co. pour seulement 236 millions de dollars. Bear Stearns a été l'une des premières grandes banques d'investissement qui a arrêté ses activités.

    Le WSJ estime que la chute de Bear Stearns ne trouve pas son origine dans des problèmes financiers et mais dans la perte de confiance dans la banque.

    La crise financière mondiale de 2008-2009 a été marquée par un accroissement de la crise de liquidité et de la crise de confiance et un renchérissement supplémentaire du crédit par une augmentation du taux interbancaire, ce qui a touché tous les pays du monde. Elle s'est rapidement répercutée sur les marchés boursiers par une chute des cours tandis que le resserrement du crédit pour les entreprises et les ménages a pesé sur l'activité économique mondiale.

    Lire aussi:

    La FED relève ses taux pour la première fois en neuf ans
    25% des Européens risquent de franchir le seuil de pauvreté en 2016
    Le monde entre en récession
    Tags:
    crise financière, Wall Street, Wall Street Journal, JPMorgan, Goldman Sachs Group Inc, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik