Economie
URL courte
55553
S'abonner

L'économie russe affiche une amélioration non seulement en raison de l'augmentation des exportations et des investissements, mais aussi en raison de la stabilisation du comportement des consommateurs, note l'édition américaine.

Les résultats des dernières études statistiques montrent que le pire de la crise économique russe est passé. Les experts s'attendent à ce qu'après une récession durable, la situation dans le pays se normalise, écrit le site d'information américain Business Insider.

Selon les données publiées vendredi par l'agence russe des statistiques Rosstat, la diminution du PIB au cours du dernier trimestre de l'année 2015 a constitué 3,5% en glissement annuel. Capital Economics fait toutefois noter que les indices réels pourraient être revus à la baisse une fois que seront pris en compte les facteurs individuels, tel le boom de la consommation enregistré à la fin de l'année 2014 sur fond de chute de la devise nationale.

Ainsi, les indices composant le PIB sont généralement positifs, écrit l'édition.

Outre la hausse de la consommation, l'économie a affiché d'autres signes d'amélioration, dont un ralentissement de la baisse des investissements et une augmentation des exportations, indique la source.

"Compte tenu de tous ces facteurs, les chiffres actuels prouvent que la situation de l'économie russe s'est améliorée au cours du dernier trimestre 2015. Les données enregistrées au cours des premiers mois de l'année en cours laissent présumer qu'à l'issue du premier trimestre 2016 la baisse du PIB ne dépassera pas 2,5% en glissement annuel", considère Liza Ermolenko, spécialiste des économies émergentes chez Capital Economics.

Lire aussi:

Crise économique: les Russes sont plutôt optimistes (sondage)
Russie: les revenus réels de la population en baisse de 7,3% en 2014 (Rosstat)
Russie: reprise de la production industrielle en septembre (Rosstat)
«L'Europe est devenue la chambre à gaz de George Soros», affirme un responsable hongrois
Tags:
consommation, investissements, exportations, indices, PIB, récession, Rosstat, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook