Economie
URL courte
Chute des prix du pétrole (2016) (171)
2272
S'abonner

Le groupe Rosneft veut lancer cette année des exportations de pétrole vers l'Inde. A cet effet, le géant énergétique russe envisage d'acquérir des parts importantes dans la société indienne Essar Oil.

Cette transaction assurera à Moscou une "petite tête de pont stratégique" sur le marché pétrolier indien extrêmement prometteur, rapporte The Wall Street Journal.

Rosneft
© Sputnik . Maxim Blinov
Rosneft envisage d'effectuer en 2016 ses premières livraisons de pétrole brut vers la deuxième plus grande raffinerie du pays. Cette nouvelle fait suite à la décision du groupe russe d'entrer dans le capital d'Essar Oil qui possède la raffinerie susmentionnée, ainsi qu'un réseau d'environ 2.000 stations-service.

Cette transaction, qui doit être bouclée cette année, permettra à Moscou de livrer à l'Inde environ 5% du pétrole importé par cette dernière, ce qui placera la Russie au même rang que l'Iran, fournisseur de longue date du pays des maharajas.

A l'heure actuelle, le marché pétrolier indien est dominé par l'Arabie saoudite qui fournit près d’un cinquième du brut importé par l'Inde, souligne le quotidien américain, citant la société de conseil FGE. Or, Riyad doit aujourd'hui faire face à la concurrence de la part de la Russie et de l'Iran qui cherchent à conquérir le marché indien dans le contexte du faible cours des hydrocarbures.

Selon le journal, tout porte à croire que la consommation de pétrole en Inde augmentera "à un rythme relativement rapide". Au cours des cinq prochaines années, ce rythme devrait être proche des 4,2% par an. D'après l'Agence énergétique internationale, d'ici 2040, les importations pétrolières doubleront ou presque suite à la croissance démographique du pays et à la modernisation de son économie, pour atteindre 7,2 millions de barils par jour.

Dossier:
Chute des prix du pétrole (2016) (171)

Lire aussi:

Russie-Inde : un partenariat stratégique
Russie-Inde: la coopération se renforce
Deux explosions retentissent à Beyrouth, des morts et des blessés - vidéos
Trump désigne «la plus grande erreur» de l’Histoire des États-Unis
Tags:
exportations, pétrole, Wall Street Journal, Rosneft, Arabie Saoudite, Iran, Inde, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook