Economie
URL courte
Libye après la mort de Mouammar Kadhafi (176)
165
S'abonner

La Libye pense reprendre ses exportations de pétrole brut dans les quantités d'avant la guerre civile.

La Libye, soutenue par la communauté internationale, envisage de porter ses exportations pétrolières au niveau d'avant-guerre, a annoncé mardi aux journalistes le ministre libyen des Affaires étrangères Mohamed Taher Siala.

"Concernant les exportations des premiers lots de pétrole. Vous savez que des sanctions ont été décrétées contre la Libye et que la demande de les lever a été formulée. Les exportations ont été suspendues, mais les premières livraisons sont déjà en cours et ce, de manière officielle, suite à un consensus international et en conformité avec des accords internationaux. J'estime que grâce à l'aide occidentale, les exportations pétrolières pourraient atteindre le niveau d'autrefois", a déclaré le ministre.

Le 31 mars dernier, un gouvernement d'union nationale dirigé par le premier ministre Fayed el-Sarraj a été mis en place en Libye. Le nouvel exécutif national espère rétablir l'intégrité du pays en proie à la division depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi en 2011. Certaines régions libyennes sont toujours contrôlées par des djihadistes liés au groupe terroriste Etat islamique (Daech).

Les représentants diplomatiques de plus de 20 pays réunis le 16 mai à Vienne ont reconnu le gouvernement libyen d'union nationale comme l'unique gouvernement légitime. Ils ont également appelé à placer les administrations publiques — en particulier la Banque centrale et les structures gérant le secteur pétrolier et les investissements — sous le contrôle du gouvernement d'union nationale.

Dossier:
Libye après la mort de Mouammar Kadhafi (176)

Lire aussi:

Libye: les affrontements font monter les prix du pétrole
Libye : le gouvernement central perd le contrôle du pétrole et du gaz
La production de pétrole en Libye a fortement diminué
Il vient de braquer un McDonald’s mais ne s’attendait pas à tomber sur ce genre de clients
Tags:
pétrole, exportations, gouvernement d'union nationale en Libye, Fayez el-Sarraj, Mohamed Taher Siala, Mouammar Kadhafi, Libye
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook