Ecoutez Radio Sputnik
    McDonald's

    Ex-patron de McDonald's: les robots finiront par supplanter les employés

    © AFP 2017 Philippe Huguen
    Economie
    URL courte
    101415820

    Il faudrait se méfier des hommes politiques qui appellent à augmenter les salaires, estime Edward Rensi.

    La hausse du salaire moyen au Etats-Unis est le thème préféré des hommes politiques populistes et leurs promesses, qui ne tiennent pas compte des réalités du secteur de la restauration rapide, poussera les entrepreneurs à réduire le nombre d'emplois, avertit Edward Rensi, ancien directeur général de McDonalds.

    Il serait plus facile d'acheter des robots que de payer aux employés 30 dollars par heure, a-t-il déclaré.

    "Si vous ne pouvez pas verser aux gens un salaire raisonnable, vous confierez ce travail à des machines. Ce n'est rien autre que le bon sens. Et cela se passera, que ça vous plaise ou non. Plus vous soutenez la hausse des salaires, et plus vite cela se produira", a indiqué M. Rensi.

    En essayant d'augmenter les revenus de la population et de soutenir ainsi l'économie américaine, les autorités ne créent que des problèmes à long terme. A mesure que les machines se développent et que leur coût baisse, l'emploi devient moins accessible pour la main-d'œuvre, ce qui signifie la croissance des inégalités, souligne l'expert.

    Lire aussi:

    McDonald’s dans le collimateur du fisc français
    Burger King dézingue McDonald's dans une pub ironique [VIDEO]
    La Commission européenne intéressée par la fuite fiscale d'IKEA (1 md EUR)
    McDonald's en Iran, une mauvaise idée?
    Tags:
    McDonald's, salaire, Edward Rensi, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik