Ecoutez Radio Sputnik
    Электромобиль

    Les voitures électriques vaincront-elles le réchauffement climatique?

    © Flickr/ Håkan Dahlström
    Economie
    URL courte
    15612
    S'abonner

    Le CO2 émis par les voitures à essence pollue l’atmosphère, c’est un fait. Mais si nous passons aux véhicules électriques, pourrons nous contrer le réchauffement de notre planète? Tout n’est pas si simple…

    Le nombre de voitures électriques qui roulent sur les routes de notre planète a atteint en 2015 1,26 millions, annonce de l'Agence internationale de l'énergie (AIE) dans un nouveau rapport. Etant donné qu'il y a dix ans le nombre de véhicules de ce type ne dépassait pas quelques centaines, le chiffre semble impressionnant.

    Mais rappelons qu'en même temps, le monde compte plus d'un milliard de voitures à essence et qu'à l'avenir leur nombre continuera d'augmenter compte tenu de la demande croissante pour ce type de transport en Chine et en Inde.

    Selon l'AIE, afin de limiter la hausse de la température mondiale à 2 degrés, objectif fixé à l'issue de la Conférence de Paris de 2015 sur le climat, le nombre de véhicules électriques sur notre planète doit atteindre 150 millions d'ici 2030 et un milliard d'ici 2050.

    Cet objectif ambitieux n'est pas hors d'atteinte pour autant. Un nombre croissant de pays encouragent à ce jour l'utilisation de voitures électrique en développant l'infrastructure et en accordant de multiples avantages aux propriétaires de véhicules de ce type. Ainsi, en Norvège, pays qui propose des allègements fiscaux de 13.500 dollars, les électromobiles constituent 23% du nombre total des véhicules.

    Un autre facteur qui pourrait accélérer les ventes de voitures électriques est la baisse du prix des batteries, élément clé des automobiles, qui devrait déboucher sur la diminution du coût de ces dernières.

    Cependant, même si les experts prédisent une hausse de la popularité des voitures électriques, il existe un inconvénient de poids: il faut trouver des moyens de produire de l'énergie nécessaire aux véhicules. Quoi de plus simple, direz-vous. Et pourtant, tout n'est pas si facile. Pour preuve, Hong Kong, où plus de la moitié de toute l'énergie électrique est produite à partir du charbon: la croissance du nombre de véhicules électriques y a débouché sur une augmentation de 20% des émissions de CO2.

    Ainsi, pour pouvoir lutter au réchauffement, les experts conseillent de modifier la structure de la production d'énergie et d'opter pour le gaz.

    Lire aussi:

    Un tout-terrain russe élu voiture "la plus virile"
    Recyclage de voiture à la russe
    Tags:
    automobile, électricité, véhicules électriques
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik