Ecoutez Radio Sputnik
    La Banque d'Angleterre

    La Banque d'Angleterre prendra toute mesure utile post-Brexit

    © AP Photo / Matt Dunham
    Economie
    URL courte
    5111

    La Banque d'Angleterre (BoE) a annoncé vendredi qu'elle se tenait prête à agir pour assurer la stabilité monétaire et financière du Royaume-Uni, surveillant de près l'évolution de la situation après la décision des Britanniques de sortir de l'Union européenne (UE).

    "La Banque d'Angleterre prendra toutes les mesures nécessaires" pour assurer ses responsabilités et garantir la stabilité monétaire et financière du Royaume-Uni, a déclaré l'institution, soulignant qu'elle avait déjà travaillé en amont à des solutions de secours en profondeur et qu'elle oeuvrait étroitement avec le Trésor britannique et les autres grandes banques centrales.    

    ​Selon les résultats officiels publiés vendredi en début de matinée, 52% des électeurs avaient voté pour quitter l'UE, seul un nombre marginal de bulletins restant à dépouiller. Le référendum a été marqué par une participation importante (72,2%).

    Les résultats montrent un pays divisé, avec Londres, l'Ecosse et l'Irlande du Nord qui ont voté pour rester, tandis que le nord de l'Angleterre ou le Pays de Galles ont voté contre.

    Ce résultat, largement pressenti pendant la nuit, a envoyé la livre par le fond: la monnaie britannique a touché un plus bas depuis 1985. Aussitôt, la livre britannique a plongé au plus bas depuis 1985, la Bourse de Tokyo a chuté de 8% laissant présager un "vendredi noir" sur les marchés mondiaux, face à la décision de la cinquième puissance économique mondiale de quitter l'UE, un acte sans précédent en soixante ans de construction européenne.

    Faisant fi des menaces de désastre économique en cas de sortie agitées par le camp du maintien et les institutions internationales, les Britanniques ont préféré croire aux promesses de reconquérir leur indépendance vis-à-vis de Bruxelles, et d'arrêter l'immigration en provenance des pays de l'UE, l'un des thèmes majeurs de la campagne. 

    Lire aussi:

    Brexit: Marine Le Pen appelle à organiser un référendum en France
    Le Brexit l'emporte avec 51,9% des voix (résultats définitifs)
    Brexit: Martin Schulz souhaite que les négociations débutent vite
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik