Ecoutez Radio Sputnik
    Kuka AG

    La Chine s’apprête à racheter une importante entreprise allemande

    © Flickr/ www.facebook.com/KUKA.Robotics
    Economie
    URL courte
    41214

    La société allemande Kuka AG, qui élabore des robots industriels, pourrait être prochainement rachetée par l’entreprise chinoise Midea Group Co. L’accord envisagé semble pourtant provoquer de vives critiques au sein des milieux politiques allemands.

    L'intention de la société chinoise Midea Group Co. d'acheter l'entreprise allemande Kuka AG a déjà été examinée par les dirigeants de cette dernière, annonce l'agence Bloomberg. Il pourrait ne s'agir que d'un accord comme les autres, mais celui-ci provoque le mécontentement des milieux proches du gouvernement de la chancelière fédérale Angela Merkel.

    Selon Till Reuter, directeur exécutif de la société allemande, cité par l'agence Bloomberg, l'entreprise a pris en considération l'opinion de tous ceux qui possèdent ses titres et l'accord envisagé prévoit la protection de leurs intérêts, ainsi que ceux de l'entreprise elle-même et de ses partenaires lors des années à venir.

    La société chinoise s'apprête à garder sans aucuns changements la stratégie d'affaires de l'entreprise allemande et soutenir l'indépendance des dirigeants exécutifs. Selon M.Reuter, l'entreprise Kuka AG, joint à Midea Group Co., sera capable de progresser dans la réalisation de sa stratégie et dans le même temps, sera en mesure de rester allemande.

    Lire aussi:

    Une patrouille féminine surveillera le sommet du G20 en Chine
    La Chine veut ériger sa Grande muraille sous-marine
    La Chine présente le superordinateur le plus puissant au monde
    La Chine construit un labo maritime grandiose à une profondeur de 3 km
    Tags:
    robot, Angela Merkel, Chine, Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik