Economie
URL courte
24482
S'abonner

L'usine de fabrication de vin criméenne Massandra envisage de lancer un véritable défi aux vignerons français qui dominent à ce jour le marché chinois.

L'Empire du Milieu est devenu le premier pays étranger à importer le célèbre vin de Crimée après la réunification de la péninsule avec la Russie, rappelle la directrice générale de l'entreprise, Ianina Pavlenko. Elle assure que beaucoup de pays  manifestent un vif intérêt pour les vins Massandra, mais les livraisons sont souvent freinées par les sanctions infligées par l'UE et les Etats-Unis sur les produits criméens. 

"Les bases de la coopération avec la Chine ont été jetées ce printemps, lorsqu'une délégation est venue assister à une dégustation. Les experts chinois ont choisi l'assortiment de vins à exporter dans leur pays. Le premier lot – 17.600 bouteilles – a été envoyé en juillet. Il comprend des vins secs, dont le Chardonnay, le Merlot et le Cabernet, ainsi que des demi-secs — La Perle de Massandra et le Muscat Massandra. Envoyés par mer, ils arriveront, selon nos évaluations, en août dans les commerces chinois", a indiqué Mme Pavlenko dans un entretien à Sputnik.

Le deuxième lot compte 17.760 bouteilles, dont des vins de dessert, précise l'interlocutrice de l'agence.

"Nous sommes heureux que nos vins soient demandés en Chine et nous envisageons d'élargir la géographie de nos livraisons sur ce marché", a révélé la responsable, précisant que des vins de Massandra participeraient en novembre prochain au salon international Wine & Spirits Fair prévu à Hong Kong.

Massandra Winery
© Photo. Massandra Winery Press Service
Dans les locaux de l'usine vinicole Massandra

D'autres pays asiatiques, dont Taïwan, s'intéressent aux vins de Crimée, selon la source. 

Tout vin de qualité est le produit d'une région concrète. D'après les experts, le climat et la qualité du sol criméen sont favorables à la culture viticole. En outre, les vins criméens doivent leur goût à la durée de maturation.

Massandra Winery
© Photo. Massandra Winery Press Service
Dans les locaux de l'usine vinicole Massandra

A ce jour, l'usine de fabrication de vin criméenne Massandra produit 12 millions de bouteilles de vin par an et se fixe pour objectif de porter sa production à 40 millions de bouteilles d'ici 5 ou 6 ans. 

Lire aussi:

Il vient de braquer un McDonald’s mais ne s’attendait pas à tomber sur ce genre de clients
Les États-Unis accusent la Russie de désinformation sur le coronavirus, Moscou réagit
Un chien protège un garçon de trois ans perdu dans les bois
La punition qu’un père administre à ses filles qui refusent de porter le voile
Tags:
vin, exportations, viticulture, Taïwan, Massandra, Hong Kong, Crimée, Chine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook