Ecoutez Radio Sputnik
    Un lingot d'or

    La production d'or, nouveau terrain d'entente entre Moscou et Pékin?

    © Flickr / Bullion Vault
    Economie
    URL courte
    0 440

    La consommation annuelle d'or en Chine devrait s'élever à 1200 tonnes en 2020, tandis que la production d'or dans le pays ne sera pas en mesure de répondre à la demande croissante. Dans ce contexte, les entreprises chinoises sont prêtes à acheter des parts dans des gisements d'or en Russie.

    Les négociations sur ce sujet se tiennent à Pékin dans le cadre du congrès China Gold Congress & Expo 2016 (26-28 juillet). Les entreprises chinoises participent déjà dans l'industrie de l'or russe. L'année dernière, par exemple, la société chinoise Zijin Gold a investi environ 100 millions de dollars (90,9 M EUR) dans la construction d'une usine sur le territoire de la région russe de Touva (frontière avec la Chine).

    Le président de l'union russe des producteurs d'or Sergeï Kachouba estime qu'à l'avenir, le nombre de grands projets avec la Chine devrait augmenter sensiblement. Après tout, le plus grand consommateur et producteur d'or du monde est à court de réserves et il les recherche sur d'autres marchés. En outre, les réserves minérales russes sont plus riches que les chinoises: la Chine produit un gramme d'or par tonne de poudre d'or, là où la Russie en produit deux grammes.

    La coopération est importante pour les deux parties, a déclaré dans un entretien à Sputnik Constantine Bounine, PDG de la société Karat, l'une des premières à s'être implantées sur le marché de l'or chinois.

    "C'est un domaine très prometteur, en particulier parce que nous avons beaucoup de gisements situés au-dessus du cercle polaire arctique", a souligné M.Bounine.

    Selon lui, la production dans cette zone est considérée comme très chronophage et nécessite, en outre, une exploration préliminaire de l'or, ce qui requiert des ressources supplémentaires.

    "Aujourd'hui, sur le marché russe, très peu d'entreprises peuvent se le permettre. Ainsi, une progression dans ce domaine est tout à fait envisageable en partenariat avec les investissements chinois", a indiqué l'homme d'affaire russe.

    Lors du congrès China Congrès Gold & Expo-2016 à Pékin, le chef de l'association chinoise pour l'or et président de China Gold Song Xin a noté que le Brexit a entrainé une augmentation significative du prix de l'or. En outre, la première moitié de l'année a été marquée par la croissance de l'investissement global en or.

    Lire aussi:

    George Soros fait son grand retour et achète de l'or
    La Chine veut dépasser Londres sur le marché de l'or
    L’Allemagne fait rapidement revenir ses réserves d’or de l’étranger
    Le Canada dit "adieu" à son or
    Tags:
    production, or, Cercle polaire, Chine, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik