Ecoutez Radio Sputnik
    Bitcoin

    Le Bitcoin en chute après une cyberattaque

    © Flickr/ fdecomite
    Economie
    URL courte
    3102

    Le cours du Bitcoin a chuté de 13% après un piratage de la bourse de Hong-kong, un vol représentant l'équivalent de 65 millions de dollars.

    L'important site d'échange de Bitcoins basé à Hong Kong Bitfinex a annoncé la suspension des transactions après la découverte d'une faille dans ses systèmes de sécurité, rapporte l'agence Bloomberg.

    Bitfinex a fait part de cette décision après avoir constaté la disparition de 119.756 Bitcoins de certains de ses utilisateurs, ce qui correspond à un montant d'environ 65 millions de dollars selon le cours d'échange actuel.

    "Nous avons découvert une violation des systèmes de sécurité qui exige que nous suspendions tous les échanges sur Bitfinex, ainsi que les dépôts et retraits", a annoncé le groupe dans un communiqué posté mardi soir sur son site internet.

    Mercredi, la valeur de cette monnaie numérique a dégringolé jusqu'à 482 dollars, contre 603 dollars mardi, selon Bloomberg News, avant de remonter mercredi à 539 dollars.

    L'affaire la plus retentissante avait été la faillite, en 2014, d'une des principales plateformes d'échanges utilisant le Bitcoin, Mt Gox. Le patron de cette société, basée au Japon, avait alors expliqué avoir été victime d'une attaque informatique qui aurait entraîné in fine le vol ou la disparition d'une fortune en Bitcoins.

    Inventé en 2009, le Bitcoin est la plus importante monnaie électronique décentralisée avec une capitalisation supérieure à 6 milliards d'euros.  Son créateur répond au pseudonyme Satoshi Nakamoto. Le premier échange d'une marchandise réelle contre des Bitcoins a été enregistré en 2010.

    Le système fonctionne sans autorité centrale, ni administrateur unique, mais de manière décentralisée grâce au consensus de l'ensemble des nœuds du réseau. L'émission de Bitcoins est limitée à 21 millions d'unités. Les internautes peuvent acquérir des Bitcoins sans décliner leur identité.

    Lire aussi:

    Avec la chute de la livre sterling, pourquoi ne pas imprimer des Bitcoins?
    L'Australie va vendre 11,5 millions de dollars de Bitcoins
    Le cours du Bitcoin s'envole jusqu'à 700 dollars
    Tags:
    vol, piratage, bitcoin, cyberattaque, Hong Kong
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik