Economie
URL courte
16592
S'abonner

Les projets liés au système de transport de haute vitesse Hyperloop sont les bienvenus en Russie. Après l’examen des possibilités d'utilisation de ce système par les Chemins de fer russes, voici le groupe Soumma qui s’apprête à partager l’expérience avec le gouvernement de Moscou.

Le système Hyperloop intéresse beaucoup les milieux d'affaires et les responsables administratifs en Russie. Actuellement, le groupe Soumma s'est mis d'accord avec le gouvernement de Moscou pour étudier la possibilité de construction des itinéraires de l'Hyperloop pour relier la capitale russe à ses périphéries.

"Mais Moscou, ce n'est qu'une des idées. Les plus grands projets pour le transport de marchandises, c'est le couloir nord-sud. C'est un itinéraire du nord-ouest vers notre sud russe, via la Russie, l'Iran, le Pakistan et l'Inde", raconte Ziyavoudin Magomedov, président du conseil d'administration du groupe Soumma, dans une interview accordée à Sputnik.

M.Magomedov souligne que le deuxième grand itinéraire devra relier la Chine à l'Europe, via la Russie et le Kazakhstan. Selon lui, ces deux projets sont prioritaires.

Pour être réalisés de façon efficace, ces projets exigent une étude sérieuse, ainsi qu'une capacité à penser stratégiquement. Alexandre Bouzgaline, directeur de l'Institut de l'économie sociale de l'Académie financière et juridique de Moscou, qui s'exprime à ce sujet dans une interview accordée à Sputnik, insiste sur le bouleversement technique et culturel. C'est une possibilité pour renforcer le partenariat économique russo-chinois.

"La Chine est prête à coopérer avec la Russie à long terme, et ce projet peut sans doute être avantageux de façon mutuelle. Mais pour ça, il faut que les investisseurs russes ne comptent pas sur un résultat rapide, et pensent stratégiquement en s'appuyant sur un programme à long terme avec des obligations mutuelles des parties, avec des calculs précis, avec le développement général des territoires, etc.", explique M. Bouzgaline.

Les trains Hyperloop devraient atteindre la vitesse du son. Pour réussir cet exploit technologique il faut penser sur la durée et se fixer des objectifs financiers appropriés.

Lire aussi:

Le train produit en série le plus rapide du monde est chinois
Des trains de nouvelle génération pour relier la Chine à la Russie
Un train qui rivalise avec l'avion testé aux Etats-Unis
Des trains rapides comme des avions bientôt en Europe!
Tags:
train, Hyperloop, Europe, Chine, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik