Ecoutez Radio Sputnik
    La nouvelle vague de l'économie mondiale

    La nouvelle vague de l'économie mondiale

    © Sputnik . Mikhail Tsyganov
    Economie
    URL courte
    3011

    Les vagues de l'océan favorisent le développement économique de certaines villes côtières.

    Grâce aux surfeurs et à des vagues hors du commun, la petite ville péruvienne de Mancora, qui vivait de la pêche, est devenue une plage à succès de très haut niveau.

    La définition du prix des vagues par les surfeurs pourrait être un facteur majeur dans la lutte contre digues et barrages qui font baisser la hauteur des vagues. Ce prix a été calculé par Chad Nelsen de l'ONG Surfrider Foundation d'après le concept de surf-économie qui détermine les frais de nourriture, de boisson et de logement près de telle ou telle plage. Par contre, il est difficile de faire le calcul au niveau national et mondial.

    Pour leur part, des chercheurs de l'Université d'Oxford Thomas McGregor et Samuel Wills, ont déterminé la qualité des vagues à partir de commentaires de surfeurs sur les réseaux sociaux et de photos satellite de leur intensité lumineuse dans la nuit. Les zones lumineuses pour les vagues de haute qualité deviennent de plus en plus lumineuses année après année, tandis que les plages avec des vagues de faible qualité restent sombres, stipule le magazine britannique The Economist.

    Les surfeurs apportent leur soutien à l'économie locale, mais la prospérité des villes côtières dépend de la hauteur des vagues, car si cette dernière est au-dessus d'un niveau présumé, seuls les surfeurs pros payent pour l'assistance médicale, le logement et la bière.

    Le vagues génèrent plus de 50 milliards de dollars par an, selon The Economist, dont 20 qui peuvent être recueillis par un seul site de surf en vogue par an. De plus, dès que les surfeurs découvrent une nouvelle plage, la valeur économique du nouveau site connaît une hausse annuelle de 3% durant les cinq premières années. La surf-économie représente aussi une sorte de lutte contre la pauvreté, quand les chômeurs et les personnes en difficulté sociale sont associés au processus économique. Les pays en développement en sont les premiers bénéficiaires, vu la longueur de la côté de 26.000 kilomètres en Afrique et de 62.820 kilomètres en Asie.

    Mais les vagues ne favorisent pas à elles seules le développement économique. Les pays concernés doivent également disposer d'une situation politique stable et d'un environnement propice aux affaires.

    Lire aussi:

    La Banque des BRICS émet ses premières obligations "vertes"
    Rip Curl fait fabriquer des combinaisons en Corée du Nord
    Banzai Pipeline, la vague la plus puissante au monde
    Tags:
    vague, surfeur, prix, ville, économie, The Economist, Université d'Oxford, Samuel Wills, Thomas Mcgregor, Chad Nelsen, Pérou
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik