Economie
URL courte
Chute des prix du pétrole (171)
18016
S'abonner

L’Opep et d’autres pays pourraient conclure un accord sur le gel de la production pétrolière lors d’un forum à Alger. Toutefois, cette démarche risque de se retourner contre l’organisation…

Un accord sur le gel de la production de pétrole entre les membres de l'Opep et d'autres pays producteurs pourrait être conclu dès septembre, lors du Forum international de l'Energie qui se tiendra à Alger, estiment les experts de la puissante banque américaine Goldman Sachs.

Pourtant, mettent-ils en garde, si l'accord débouche sur la hausse ultérieure des prix du baril et qu'il entraîne une intensification des exportations depuis les pays non membres de l'Opep, celui-ci risque d'être contreproductif pour l'organisation.

Comme l'indique Goldman Sachs dans son rapport, l'Arabie saoudite, qui a désormais un nouveau ministre de l'Energie, sera plus ouverte à la coopération. Dans le même temps, selon les experts, il est peu probable que l'Arabie saoudite et l'Iran acceptent tous les deux le gel de la production.

"Une amélioration des relations entre les parties en conflit serait plus avantageuse pour rétablir l'équilibre pétrolier que le gel du niveau de la production au sein de l'Opep, suite auquel la production sera maintenue à un niveau record", affirment les analystes.

Dossier:
Chute des prix du pétrole (171)

Lire aussi:

L'Arabie saoudite espère un pétrole à 50 USD le baril
L'Arabie saoudite veut se libérer de sa dépendance au pétrole
La Russie devance l'Arabie saoudite pour les livraisons de pétrole
Éric Drouet exfiltré du Salon de l’Agriculture lors de la visite de Macron – vidéo
Tags:
prix du pétrole, production petrolière, prix, pétrole, Goldman Sachs Group Inc, OPEP
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook