Ecoutez Radio Sputnik
    Des manifestants protestent contre le Traité TTIP

    Le TTIP est mort, l'Occident "ne mènera plus le jeu" dans le commerce

    © AFP 2017
    Economie
    URL courte
    Traité de libre-échange transatlantique (TTIP) (72)
    495041951

    Les pays émergents prendront prochainement la place de leader dans le commerce international, faisant reculer l'Occident au second plan suite à l'échec des négociations sur le Traité sur le partenariat transatlantique de commerce et d'investissement (TTIP), selon un expert allemand.

    L'Occident cessera prochainement de mener le jeu dans le commerce international, cédant la place aux pays émergents, a déclaré à Sputnik Folker Hellmeyer, chef économiste à la Bremer Landesbank.

    "L'Occident cessera de jouer le premier rôle dans le commerce au profit des Etats-Unis. Ce sera le tour des pays émergents avec les projets comme la Nouvelle route de la soie ou One route, one world", a indiqué M.Hellmeyer.

    A protester holds up a sign, reading: Stop TTIP! (Transatlantic Trade and Investment Partnership)
    © AFP 2017 Tobias Schwarz
    Selon lui, ces pays deviendront prochainement des puissances mondiales. Ils représentent déjà plus de 60% de l'économie mondiale, 85% de la population planétaire et contrôlent 70% des réserves de change. Leur croissance économique atteint 4% par an.

    "L'Europe doit créer des relations commerciales raisonnables avec cette région. Nous devons considérer les marchés occidentaux comme des marchés stables. Des liens trop étroits avec les Etats-Unis peuvent nous priver de la possibilité d'agir sur ces marchés", explique l'expert.

    M.Hellmeyer a salué la déclaration faite dimanche par le ministre allemand de l'Economie Sigmar Gabriel et selon laquelle les négociations avec les Etats-Unis sur le TTIP "ont de fait échoué".

    "Je considère les propos de M.Gabriel comme tout à fait appropriés, notamment compte tenu du style de discussion adopté par les Etats-Unis. On voyait bien que les Etats-Unis n'avaient pas l'intention de faire des concessions à l'Europe", a noté M.Hellmeyer.

    L'économiste a dénoncé le caractère asymétrique et unilatéral du TTIP qui permettait aux Etats-Unis d'avoir accès aux appels d'offres européens tout en interdisant aux Européens de participer aux appels d'offres américains. 

    "C'est inacceptable pour l'Union européenne", a-t-il martelé.

    Le texte du traité rendait en outre impossible des plaintes contre les Etats-Unis alors que les Etats-Unis avaient la possibilité de déposer des plaintes contre l'UE.

    En général, le Traité TTIP "est de fait à l'opposé d'un accord sur le libre-échange", selon M.Hellmeyer.

    Les Etats-Unis mènent une politique des blocs en essayent d'exclure la Russie et la Chine. Le TTIP est aussi un accord qui entrave le libre-échange, a conclu l'expert.

    Dossier:
    Traité de libre-échange transatlantique (TTIP) (72)

    Lire aussi:

    Les négociations sur le TTIP ont "de facto échoué"
    Thilo Bode, le type qui a mis à mort le TTIP
    TAFTA : "Les conditions pour un accord ne sont pas réunies"
    Tags:
    Traité de partenariat transatlantique de commerce et d'investissement (TTIP), libre-échange, commerce, économie, pays émergents, Union européenne (UE), Bremer Landesbank, Sigmar Gabriel, Folker Hellmeyer, Occident, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik