Economie
URL courte
29630
S'abonner

Si Moscou reconnaît que ses efforts pour restaurer l'économie russe sont modestes, la situation s'est néanmoins stabilisée, les réserves ont été préservées et la fuite des capitaux a été divisée par cinq, a déclaré le président russe Vladimir Poutine.

"En ce qui concerne notre pays, la Russie, nous considérons nos efforts comme insuffisants, modestes, mais notre économie s'est tout de même stabilisée. Nous avons conservé les réserves et considérablement réduit la fuite de capitaux. Par rapport à l'année dernière, la fuite des capitaux a été divisée par cinq, l'inflation a été réduite de moitié, le déficit budgétaire s'élève à 2,6%", a indiqué le chef de l'Etat russe lors du sommet du G20.

En outre, selon lui, le chômage est maintenu à un niveau bas, à 5,7%. La dette extérieure est également maintenue à un niveau bas: seulement 12% par an.

Il a noté qu'actuellement la Russie enregistre une petite mais néanmoins réelle croissance de la production industrielle et de plusieurs autres indicateurs.

"Nous prévoyons de continuer à réduire le déficit budgétaire, de continuer à réduire la dépendance des recettes budgétaires provenant des exportations d'hydrocarbures, de poursuivre une politique équilibrée pour assurer la stabilité macroéconomique. Nous continuerons également à améliorer le climat des affaires", a affirmé M.Poutine.

Lire aussi:

Forum économique russe: des accords d'un montant de 23 mds d'euros signés
Pour Poutine, l'opération russe a permis de préserver l'Etat syrien
Le sommet du G20 est la dernière chance pour Obama de négocier avec Poutine
Un réchauffement Russie-US? Poutine énonce une condition clé
Tags:
déficit budgétaire, économie, Sommet du G20 en Chine, Vladimir Poutine, Russie, Chine, Hangzhou
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook